• VOUS AVEZ DIT "CLASSIQUE"?

     

    ACROSTICHE 

     

             VOUS AVEZ DIT « CLASSIQUE » ?

     

    V ous avez fait le choix exigeant du « classique » 

    O euvre rendant un culte aux célèbres Anciens, 

    U rbain ou campagnard, votre cœur, en musique, 

    S ait trouver le talent cher aux Parnassiens.

     

    A u charme intemporel des précieux vocables, 

    V ous ajoutez, si prompt, l’élan de votre esprit, 

    E t, malgré des efforts d’options remarquables, 

    Z élé, vous respectez le règlement prescrit.

     

    D ès l’aube il faut revoir la tournure impossible 

    I nterdisant l’accès au quatrain châtié : 

    T rès fidèle à la loi, demeurez inflexible.

     

    C ar, contraire à l’avis quelquefois affirmé, 

    L e poème classique enchante l’auditoire. 

    A u désir d’éloquence et de « grand » exprimé, 

    S’oppose, le « facile » attristant l’écritoire. 

    S’il peut être tentant de vouloir s’affranchir, 

    I l est plus valeureux pour nos lettres françaises, 

    Q uand la Muse sourit, de vouloir enrichir 

    Un quatrain bien lustré l’éloignant des fadaises 

    E t dont le parchemin pourra s’enorgueillir.

     

                            Mireille TURELLO-VILBONNET

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :