• UN JOUR NOUVEAU SUR LES HIGHLANDS

     

    UN JOUR NOUVEAU SUR LES HIGHLANDS

     

    Dominant les Highlands sous un halo blafard,

    Ils attendent la mort de l’aube nébuleuse

    Où le regard se perd, en guettant, sous le fard,

    Du suprême séjour, la beauté lumineuse.

    Puis la lune gravide enfante un jour nouveau,

    Modèle sa rondeur à l’astre qui s’élève,

    Et du sombre horizon souligne le niveau

    Dont l’épure cintrée amorce un axe, et crève.

    Répandant sur les lacs, le feu pur et le sang,

    Les efforts du soleil auréolé de pourpre,

    Escamotent des cieux l’empire finissant.

    En son globe, fondu, tout un flot d’or à sourdre.

    Se confondent bientôt la lumière et le ciel…

    Les orbes ont versé, de l’azur diaphane,

    L’aurore et son rubis dans les veines d’Uriel,

    Pour l’éloigner encor de ce monde profane.

                                                   Annette Ruflet.

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :