• UN ARTISTE ORIGINAL

     

     

    UN ARTISTE ORIGINAL

     

    C'est  Jimi qui nous parle d'Armand de Montauban, c'est-à-dire d' Armand Taillé, artiste brut marginal, décédé il y a sept ans, dont les œuvres ont été exposées pendant un mois à la Maison du Crieur à Montauban.

    Ci-dessous, le texte de la chanson composée par Jimi, chanson qu'on peut également écouter à l'adresse suivante:

    https://www.youtube.com/watch?v=tUkFTLybWMc,

    tandis qu'on trouvera un reportage le concernant à celle-ci:

    https://www.youtube.com/watch?v=2AiqukbSk5k

    On  peut lire aussi plus bas un article qui lui est consacré.

     

                              ARMAND de MONTAUBAN

     

     Auteurs divers : citations de Marie Jaulent, Noël L., Vincent Ligou, Geneviève Clamens,

                                 Nonoko, Christian André-Acquier, J-P.F, Camille Tahar, Maurice Baux,

                                P.Mz, Philippe Troncy, Jean-Marc Bouysset

    Compositeur : Jean-Marc « Jimi » Bouyssset

          

    Sur sa mobylette les cheveux au vent

    C’est lui Armand de Montauban

    Chemise hawaïenne et pantalon blanc

    C’est lui Armand de Montauban

    Avec son éternel petit sourire en coin

    Il vient te dire bonjour en te faisant « coin-coin »

    Car il tutoie les anges de son âme d’enfant

    Tout en sifflant, tout en gazouillant

     

    Le geste et le regard quelque peu différents

    C’est lui Armand de Montauban

    Un chapeau de cow-boy, un costume trop grand

    C’est lui Armand de Montauban

    La vie n’a pas été tendre avec lui

    Il a dû supporter tant de moqueries

    Qu’il aspire au bonheur… éternellement

    Même sans papa, même sans maman

     

    C’est un artiste brut, un poème vivant

    C’est lui Armand de Montauban

    Il travaille à ses œuvres quotidiennement

    C’est lui Armand de Montauban

    On raconte qu’avant il était menuisier

    Maintenant il expose sur tous les marchés

    Ses sculptures et peintures… la plupart du temps

    En sifflotant, en glougloutant

     

    Il a les pieds sur terre, la têt’ dans les étoiles

    C’est lui Armand de Montauban

    Il agace nos tympans sur la Place Nationale

    C’est lui Armand de Montauban

    Mais voilà que vers la fin de l’été

    La nouvelle fait le tour de la Cité

    Il n’y a plus de doute cette fois

    La basse-cour a perdu sa voix

           La basse-cour a perdu sa voix…

     

    Pour le dernier adieu on marche en gazouillant

    Derrière Armand de Montauban

    Il y a des amis, des discours applaudis

    Et des coin-coins, et des cui-cuis

    Armand pensait toujours ce qu’il faisait

    Armand faisait toujours ce qu’il pensait

    Alors on a posé sur les bouquets de fleurs

    Des faux oiseaux qui picorent nos cœurs

       

    Parfois je n’ai plus vraiment le moral

    Et dans ce cas il vaut mieux que je bouge

    Du côté de la Place Nationale

    Je vais prom’ner mes lacets rouges

    Pour retrouver un peu d’entrain

    J’regarde la tête des passants

    Quand je leur balance

    Un petit coin-coin 

    A la manière d’Armand

       

    Et toi si tu n’as pas trop le moral

    Petit conseil, il vaut mieux que tu bouges

    Du côté de la Place Nationale

    Armand t’a laissé son fil rouge

    Si tu recherches un peu d’entrain

    Regarde la tête des passants

    Quand tu leur balances

    Un petit coin-coin

    A la manière d’Armand

       

    Alors n’hésitons pas

    Suffit d’un p’tit coin-coin

    Pour retrouver

    Le sourire

            d’Armand

     

     

     

    UN ARTISTE ORIGINAL


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :