• SORÈZE 18 MARS

     

    Printemps des poètes à Sorèze 

     

    Une oasis de poésie et de tiédeur parmi les giboulées de mars: telle pouvait, ce dimanche 18 mars à Sorèze, apparaître la verrière de la mairie, avec ses nappes d'un rouge ardent - thème oblige? -, ses bouquets de roses de toutes les couleurs, son assistance impatiente de dire ou d'entendre des textes, sinon parfaits, du moins pleins de ferveur, et, patients et prometteurs sur leur socle ou dans leur étui, guitare, violon, flûtes et violoncelle. 

      SORÈZE 18 MARS SORÈZE 18 MARS  SORÈZE 18 MARS 

    Si la chaleur du soleil manquait un peu à la célébration du thème choisi cette année pour le Printemps des poètes - l'ardeur -, La verrière nous attendait, toute parée et fleurie grâce...

     SORÈZE 18 MARS  SORÈZE 18 MARS

      ...à M. le maire de Sorèze, à Roselyne Morandi et à M. l'adjoint à la culture.

    SORÈZE 18 MARS

     

    Le programme fut respecté (presque) à la lettre, et les quelques anicroches - une note qui refuse de sonner juste, un rêveur qui manque d'oublier son tour, un musicien sans musique, une averse qui tombe à pic (quoique à contresens)...- contribuèrent à la bonne humeur générale.

     SORÈZE 18 MARS   SORÈZE 18 MARS   SORÈZE 18 MARS

    Richard Maggiore lit Pierre Theau avant de proposer son propre texte; Anne-Marie Forestier nous invite à sourire de son paresseux qui "gère ses ardeurs", et pour une fois Monique Roussel lit - mais sa mémoire fera merveille un peu plus tard pour un autre poème.

    SORÈZE 18 MARS    SORÈZE 18 MARS

    Delphine, la flûtiste, fait résonner Bach, et le trio classique ressuscite des airs anciens, devant...

    SORÈZE 18 MARS SORÈZE 18 MARS

    ...un auditoire attentif.

    Les poètes qui n'avaient pu venir trouvent des voix pour présenter leurs textes: Christiane dit ceux d'Anne-Marie et Catherine ceux de Jacqueline.

     

    SORÈZE 18 MARS   SORÈZE 18 MARS

    Il convient de préciser que chacun s'est soigneusement préparé, qu'il s'agisse de Jimi répétant son nouveau rôle d'accompagnateur de Joseph avant d'affronter le public, ou des lecteurs de la scène ouverte:

              SORÈZE 18 MARS          SORÈZE 18 MARS

    Catherine, qui a choisi fort judicieusement dans notre recueil le poème de Gérard Pinson, "Le livre, arme et rempart", ou Lucien dont la prose rythmée se transforme en psalmodie, ou encore Séveryne,  la fille, rendant hommage aux multiples talents  de Roselyne, la mère, en lisant un de ses poèmes devant un de ses tableaux:

                         SORÈZE 18 MARS

    Et que dire de notre ami Gaston, chargé de conclure le récital et qui se montra

        SORÈZE 18 MARS  SORÈZE 18 MARS

        aussi plein de l'ardeur de circonstance que de courtoisie envers l'assistance!

    Il ne restait plus qu'à partager le goûter qui, pour traditionnel qu'il soit, n'en est pas moins chaque fois attendu comme un temps d'échanges amicaux.

    SORÈZE 18 MARS

     

    SORÈZE 18 MARS

     

    Photos R. Morandi, R. Maggiore et R. Meckler

     

     


  • Commentaires

    1
    Roselyne Morandi
    Mardi 20 Mars à 17:43

    quel compte-rendu ! magnifique ! MERCI !

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :