• SOIR D'ÉTÉ

     

    SOIR D’ÉTÉ

     

     

    C’était un soir d’été où les roses embaumaient,

    Effluves de la terre et ses parfums sauvages ;

    Quand la chaleur torride asséchait les feuillages,

    La fraîcheur revenue alors les ranimait.

     

    C’était un soir d’été dont le ciel constellé

    Nous laissait espérer une étoile filante,

    S’enfuyant sous nos yeux, comète scintillante,

    Lointain monde inconnu qui s’en était allé.

     

    C’était un soir d’été où chaque arbre parlait,

    Où l’on humait le vent et la nuit sur la terre.

    Un espace de temps, un transparent mystère,

    Sonate aux mille chants que le souffle exhalait.

     

    C’était un soir d’été nimbé de bleu profond,

    Dans ce moment tranquille, à l’aura cristalline,

    Ineffable douceur et présence câline

    D’une nature amie où l’âme se confond.

     

    C’était un soir d’été où l’amour pas à pas

    Bâtissait son présent, apportait son sourire.

    C’était un soir d’été aux reflets de porphyre,

    Qui n’était que pour nous : nous ne le savions pas.

     

     

                                                 Octobre 2013 – Yvanne GIGNAT


  • Commentaires

    1
    germaine
    Mercredi 26 Mars 2014 à 20:29

    Bonsoir, très joli poème Yvanne ; je me régale de lire de si beaux et profonds poèmes Amicalement à vous bises Germaine

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :