•  

    DE LA POÉSIE ENCORE ET TOUJOURS

     

    Pour les semaines à venir, tous les amateurs de poésie sont invités aux rencontres mensuelles que sont les Dimanches en poésie de Sorèze (81), organisés par Roselyne Morandi dans son atelier de la Passerelle des Arts; ils peuvent aussi rencontrer des poètes à Sainte-Foy-de-Peyrolières (31):

     

    Le festival de Sainte-Foy-de-Peyrolières, près de Toulouse, le 4 juin, a cette année la poésie pour thème.

     

     UN FESTIVAL

     

    Programme ici.

     

      

     

    Le 25 juin, Olivier Gardel-Dubois présentera son recueil de "poësies". 

     

      À LA UNE

    Deux extraits: *Le voyage à rebours 

    *Promenade du vendredi

    (cliquer sur les titres). 

     

     

      Et le 23 juillet, dans le cadre de L' Estivale du Livre, organisée par l'ADACS*, les pètes de notre délégation qui pourront être présents feront connaître leurs recueils et en liront des extraits.

     

    À LA UNE

    * Association pour le développement des activités culturelles de Sorèze.

     

    Voici comment R. Morandi organisera notre participation:

    " Je ferai un "tour de tables - de stands" avec un micro,  lors duquel chacun aura une dizaine de minutes environ pour présenter son ou ses ouvrages, et ce, au moins à deux reprises. Voilà les grandes lignes de notre participation et de l'animation poétique qui sera la nôtre.
    Bien évidemment, j'espère la présence d'un maximum d'entre vous car ce devrait être une journée plus qu'agréable pour nous retrouver au cœur de l'été.  S'il devait pleuvoir.... mon atelier-exposition nous abritera tous !"

    Donc: tous ceux qui souhaitent participer à ce Dimanche en poésie exceptionnel doivent le faire savoir aussi tôt que possible. Merci à tous.

     

     

     

    À LA UNE

     

     Notre concours de poésie et de nouvelle, organisé cette année conjointement avec l'association Philémon, est désormais clos. Le jury lit...très attentivement! Il se réunira vers la fin de ce mois pour délibérer.

    En attendant les résultats, on peut concourir à la Société des poètes français. Règlement ici.

     

      

    PUBLICATIONS RÉCENTES DE NOS MEMBRES 

    À LA UNE

    Pierre Gabarra 

    Sur vos lèvres

    (Un aperçu ici.)

     

    À LA UNE

    Olivier Gardel-Dubois 

    Les voix silencieuses

    Deux extraits: *Le voyage à rebours 

    *Promenade du vendredi

    (cliquer sur les titres). 

     

    À LA UNE

    Dominique Haenel Parrod

    Un souffle m'a murmuré

     


    Toutes les précédentes publications des membres de la S.P.A.F. Midi-Pyrénées se trouvent, classées par genre, dans le module BIBLIOTHÈQUE (à droite après la liste des poètes et artistes).

     

     

    NOS RECUEILS COLLECTIFS

     

      À l'occasion du Printemps des Poètes et des récitals donnés, nous avons chaque année publié un recueil collectif.  À LA UNE  À LA UNE  NOS RECUEILS
     

     

     

     

     

     

     Le recueil 2017 est disponible auprès de R. Maggiore (voir dans Nous contacter) ou de R. Morandi, et lors de toutes nos manifestations.

     Sauf pour le recueil 2011 (le blog n'existait pas encore), cliquer sur les images pour les agrandir et accéder à la présentation des ouvrages.

     


    votre commentaire
  • Martine Gava-Massias nous rappelle la proximité du festival du livre qui se tiendra à Saint-Foy-de-Peyrolières et nous en transmet le programme:

     

    UN FESTIVAL

    UN FESTIVAL


    votre commentaire
  •  

     

    UN ARTISTE ORIGINAL

     

    C'est  Jimi qui nous parle d'Armand de Montauban, c'est-à-dire d' Armand Taillé, artiste brut marginal, décédé il y a sept ans, dont les œuvres ont été exposées pendant un mois à la Maison du Crieur à Montauban.

    Ci-dessous, le texte de la chanson composée par Jimi, chanson qu'on peut également écouter à l'adresse suivante:

    https://www.youtube.com/watch?v=tUkFTLybWMc,

    tandis qu'on trouvera un reportage le concernant à celle-ci:

    https://www.youtube.com/watch?v=2AiqukbSk5k

    On  peut lire aussi plus bas un article qui lui est consacré.

     

                              ARMAND de MONTAUBAN

     

     Auteurs divers : citations de Marie Jaulent, Noël L., Vincent Ligou, Geneviève Clamens,

                                 Nonoko, Christian André-Acquier, J-P.F, Camille Tahar, Maurice Baux,

                                P.Mz, Philippe Troncy, Jean-Marc Bouysset

    Compositeur : Jean-Marc « Jimi » Bouyssset

          

    Sur sa mobylette les cheveux au vent

    C’est lui Armand de Montauban

    Chemise hawaïenne et pantalon blanc

    C’est lui Armand de Montauban

    Avec son éternel petit sourire en coin

    Il vient te dire bonjour en te faisant « coin-coin »

    Car il tutoie les anges de son âme d’enfant

    Tout en sifflant, tout en gazouillant

     

    Le geste et le regard quelque peu différents

    C’est lui Armand de Montauban

    Un chapeau de cow-boy, un costume trop grand

    C’est lui Armand de Montauban

    La vie n’a pas été tendre avec lui

    Il a dû supporter tant de moqueries

    Qu’il aspire au bonheur… éternellement

    Même sans papa, même sans maman

     

    C’est un artiste brut, un poème vivant

    C’est lui Armand de Montauban

    Il travaille à ses œuvres quotidiennement

    C’est lui Armand de Montauban

    On raconte qu’avant il était menuisier

    Maintenant il expose sur tous les marchés

    Ses sculptures et peintures… la plupart du temps

    En sifflotant, en glougloutant

     

    Il a les pieds sur terre, la têt’ dans les étoiles

    C’est lui Armand de Montauban

    Il agace nos tympans sur la Place Nationale

    C’est lui Armand de Montauban

    Mais voilà que vers la fin de l’été

    La nouvelle fait le tour de la Cité

    Il n’y a plus de doute cette fois

    La basse-cour a perdu sa voix

           La basse-cour a perdu sa voix…

     

    Pour le dernier adieu on marche en gazouillant

    Derrière Armand de Montauban

    Il y a des amis, des discours applaudis

    Et des coin-coins, et des cui-cuis

    Armand pensait toujours ce qu’il faisait

    Armand faisait toujours ce qu’il pensait

    Alors on a posé sur les bouquets de fleurs

    Des faux oiseaux qui picorent nos cœurs

       

    Parfois je n’ai plus vraiment le moral

    Et dans ce cas il vaut mieux que je bouge

    Du côté de la Place Nationale

    Je vais prom’ner mes lacets rouges

    Pour retrouver un peu d’entrain

    J’regarde la tête des passants

    Quand je leur balance

    Un petit coin-coin 

    A la manière d’Armand

       

    Et toi si tu n’as pas trop le moral

    Petit conseil, il vaut mieux que tu bouges

    Du côté de la Place Nationale

    Armand t’a laissé son fil rouge

    Si tu recherches un peu d’entrain

    Regarde la tête des passants

    Quand tu leur balances

    Un petit coin-coin

    A la manière d’Armand

       

    Alors n’hésitons pas

    Suffit d’un p’tit coin-coin

    Pour retrouver

    Le sourire

            d’Armand

     

     

     

    UN ARTISTE ORIGINAL


    votre commentaire
  •  

    * La Dépêche du Midi, édition du Tarn, 13 mai 2017

    ATELIERS CREATIFS


    votre commentaire
  •                        

    Société des Poètes Français

     Établissement reconnu d’Utilité publique (décret du 23 octobre 2003)

           16, rue Monsieur Le Prince,  75006  PARIS

               ( 01-40-46-99-82 * Courriel : stepoetesfrancais@orange.fr

        Site :  http : // www.societedespoetesfrancais.eu

      

              Responsable Concours

                Véronique Flabat-Piot

               00.32.71.55.69.87.

                                                                         laplumevagabonde@gmail.com                                                        

     

    REGLEMENT DES CONCOURS 2017

    DE LA SOCIETE DES POETES FRANÇAIS

     

    1. Prix en Concours – Admissibilité des candidatures

     Les concours de la Société des Poètes Français (S.P.F.) sont accessibles à toute personne d’expression française, résidant en France, en Francophonie ou à l’étranger, mais écrivant en français, à l’exception des membres du Comité directeur de la S.P.F.

    Ils sont ouverts du 15 avril au 31 octobre de l’année en cours, le cachet de la Poste faisant foi.

    L’adhésion à la S.P.F. n’est pas requise pour prendre part aux différents concours. 

    Sont attribués annuellement, sur base de candidatures préalables, plusieurs Prix de Poésie (Prix Arthur Rimbaud, Prix Paul Verlaine, Prix Aimé Césaire, Prix Sully-Prudhomme, Prix José-Maria de Heredia, Prix Léon Dierx, Prix Charles Baudelaire, Prix Jean Cocteau, etc…) visant à récompenser les œuvres, tapuscrits (œuvre non éditée, dactylographiée et paginée, portant un titre) ou recueils édités, ayant séduit le jury de la S.P.F.

    Le Prix Victor Hugo récompensera le meilleur manuscrit et consistera en l’édition, à compte d’éditeur (par les éditions de la SPF), de l’ouvrage primé, dont 50 (cinquante) exemplaires seront offerts au lauréat. S’il le souhaite, des exemplaires supplémentaires pourront évidemment être acquis par l’auteur.  Le Prix Auguste Dorchain (pas systématiquement décerné) couronne un poète confirmé, dont l’œuvre a déjà été reconnue par ses pairs.  Il ne peut être attribué qu’une seule fois à la même personne.

    Les lauréats des Prix Victor Hugo et Auguste Dorchain sont exclus des joutes pour une durée de quatre (4) ans (jusqu’aux joutes de 2020 pour le lauréat 2016)

    Sont aussi attribués annuellement, parmi les ouvrages présentés ou parmi ceux qui ont été remarqués par le jury, des Prix de Fondation (Prix Campion-Guillaumet, Prix Mompezat) et des Prix Spéciaux (Prix de la Traduction, Prix de la Presse Poétique, etc…).  Les lauréats à ces prix peuvent prendre à nouveau part aux joutes dès l’année suivante, mais un même prix ne lui sera pas attribué deux années de suite : si tel était le cas, le lauréat se verrait cité au palmarès par un « rappel de prix ».

    Enfin, un Prix de Prestige, accordé sans candidature préalable et sur proposition des membres du C.A. de la S.P.F. au jury des concours, est attribué, pour l’ensemble de son œuvre, à un poète (le terme « poésie » étant pris dans son sens premier de « création ») : c’est le Grand Prix de la S.P.F.

    Le lauréat du Grand Prix sans candidature ne pourra plus participer aux futures joutes poétiques de la S.P.F.

    Certains des prix ci-dessus mentionnés peuvent ne pas être attribués, si le jury estime que tous les critères de sélection ne sont pas remplis.

                                                                                                                                                  

      2 - Jury et Palmarès

    Les décisions et les commentaires du jury sont sans appel.

    La seule participation aux prix implique la totale acceptation du règlement par les candidats. 

    Le palmarès sera adressé, soit par courriel, soit par courrier  (voir modalités ci-dessous) à tous les participants, entre le 1er février et le 15 mars de l’année civile suivant celle durant laquelle les prix sont ouverts.

    La proclamation de ce palmarès et la remise des prix aux divers lauréats aura lieu au printemps de l’année suivante, au cours de l’AG de la S.P.F., à une date et un lieu qui seront communiqués lors de l’envoi du palmarès.

    Sauf cas de force majeure, laissé à l’appréciation du jury, la présence des lauréats, lors de la proclamation des palmarès, est obligatoire. Si celle-ci s’avérait impossible, les lauréats se feront représenter par une tierce personne

     

     3 -Droits de Participation:

     Un droit de participation de vingt-cinq (25,00) euros est demandé par recueil et/ou tapuscrit (recueil non encore édité, dactylographié, paginé et portant un titre) mis en concours.

    Ce montant sera joint à l’envoi, sous forme de chèque postal ou bancaire rédigé au nom de la Société des Poètes Français, en indiquant, au dos du chèque ; « concours poétiques ».

    Les candidats étrangers s’acquitteront de ce paiement par virement sur le compte de la Société des Poètes Français , FR76 3006 6101 2100 0200 8240 137,  BIC :  CMCIFRPP en joignant, à leur envoi à la S.P.F., la preuve de ce virement.

     Un même auteur peut présenter plusieurs œuvres au concours.  Il paiera alors autant de fois les droits d’inscription (25,00 EUR) que de tapuscrits et/ou recueils édités mis en concours, .

    Les candidats joindront enfin, à leur envoi, une (1) enveloppe, libellée à leur adresse et timbrée, avec un timbre à validité permanente, envoi 20 g, prioritaire, affranchissement français ; majoration de 2,00 EUR, pour les étrangers, du montant de la participation.  Une seconde enveloppe sera jointe, de la même manière, à l’envoi destiné à la responsable des concours de poésie (pour cet envoi aussi, affranchissement français, mêmes modalités que ci-dessus; les résidants belges peuvent toutefois, s’il le souhaite, affranchir avec des timbres belges l’enveloppe qui leur est destinée.)

     

     4 -Envoi des Œuvres:

    es candidats aux différents prix adresseront leurs œuvres, sous pli postal suffisamment affranchi, par courrier non recommandé, entre le 15 avril et le 31 octobre de l’année en cours (cachet de la Poste faisant foi), en trois (3) exemplaires, au siège de la Société des Poètes Français, « Service Concours 2016 », 16, Rue Monsieur le Prince à F-75006 PARIS. Deux (2) autres exemplaires seront également adressés, l’un, accompagné de l’enveloppe libellée et affranchie, (voir ci-dessus), à la responsable des concours, Véronique Flabat-Piot, 220, Rue de Maubeuge à BE-6560  ERQUELINNES (Belgique) et l’autre à Monsieur Vital Heurtebize, 21, Rue des Veyrières à F-84100 ORANGE (sans enveloppe jointe).  Pour rappel, ces envois seront non recommandés.

     Tous les modes d’écriture poétique - classique, néoclassique, libre ou libérée – sont acceptés.

    Les tapuscrits seront correctement paginés et reliés. 

    Ils formeront un ensemble cohérent, de 30 pages maximum (non compris la page de titre, les éventuelles pages de table des matières et/ou pages réservées aux illustrations), au format A4, 12 ou 14 pt de caractères Times New Roman, 12 pt Arial ou 14 pt Garamond. Ils porteront un titre, qui sera celui sous lequel l’ouvrage présenté sera enregistré.

    Les recueils édités l’auront été, soit dans l’année du concours, soit dans l’année le précédant.  Une œuvre éditée, non primée par la S.P.F., peut être représentée à nos joutes aussi longtemps qu’elle répond aux critères de présentation requis par le présent règlement..

     En tête du tapuscrit seront notés, sur une page blanche :

    • le titre de l’ouvrage
    • les nom et prénom (et, éventuellement, le pseudonyme) de l’auteur,
    • son adresse postale complète (pays y compris),
    • son numéro de téléphone, fixe et/ou portable (avec préfixe international, pour les résidents hors de France),
    • une adresse-mél de contact.Ces mêmes renseignements seront indiqués, au crayon, en page de garde des recueils édités.     
    • Les œuvres présentées au concours ne seront pas rendues. Celles des lauréats sont archivées par la S.P.F. ; les autres œuvres éditées seront distribuées dans les diverses médiathèques françaises, tandis que les tapuscrits non primés seront détruits par nos soins.
    • Chaque lauréat aura le droit de se prévaloir de son prix, soit dans sa biobibliographie, soit par un avis apposé sur l’ouvrage primé, en indiquant : « Lauréat du Prix…(intitulé du prix)….2017 décerné par la Société des Poètes Français ».
    • Les ouvrages édités ou les tapuscrits présentés peuvent avoir été primés dans d’autres concours.

    5 -  Divers :

    Les envois INCOMPLETS ne seront pas traités, sans que le candidat puisse prétendre à un quelconque remboursement des droits de participation.

     Sauf à obtenir, sur l’un ou l’autre point du règlement, des renseignements, demandés auprès de la responsable des concours poétiques, il n’y aura aucun échange (courrier, courriel, appel téléphonique) entre les différents membres du jury et les candidats concernant le concours et son déroulement. Tout manquement à cette règle entraînerait l’élimination pure et simple du candidat, sans remboursement des frais de participation.

    La participation au concours implique l’acceptation sans réserve du présent règlement. 

    Société des Poètes Français

    16, Rue Monsieur Le Prince

    75006 PARIS

    +33 (0)1.40.46.99.82.

    stepoetesfrancais@orange.fr

     

    Responsable des Concours :

    +32 (0)71.55.69.87.

    laplumevagabonde@gmail.com

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires