• Afrique(s)

     

    Afrique, berceau de l’humanité

    Continent aux multiples visages

    Du temps tu as traversé les âges

    Qui ont forgé ton identité

     

    Afrique, empire aux mille secrets

    Où se mêlent douceur et violence

    Au rythme d’une folle danse

    Qui agite le monde entier

     

    Afrique, territoire diapré

    Aux si vastes paysages

    Reflets de tes ciels d’orage

     Et de tes brûlantes journées

     

    Afrique, terre de mystères

    Où se côtoient luxe et misère

    Tu as vu le pire, le meilleur

    Les rires comme les pleurs

     

    Afrique, bête sauvage

    Que les humains voudraient dompter

    Tu es c’est sûr bien plus sage

    Qu’on ne peut l’imaginer

     

    Afrique, envoûtante et sacrée

    Tu fais le bonheur des voyageurs

    Qui s’enivrent de ta beauté

    Et de tes riches couleurs

     

    Afrique, mythique et rebelle

    A la nature plurielle

    Entre montagnes et déserts

    Océans, vallées et mers

     

    Afrique, présente à jamais

    Dans les esprits et les cœurs

    De ceux qui auront su t’aimer

    Et chanter ton nom en chœur

     

    Afrique, berceau de l’humanité

    Royaume aux mille visages

    Du temps tu as traversé les âges

    Qui ont bâti ton identité

     

    Richard Maggiore

    Décembre 2016

     

     


    votre commentaire
  • L'exposé de Richard Maggiore, "L'anglais, ce français du nord (de l'Europe)", se trouve  là.

    Le Petit Journal du Tarn-et-Garonne en distille régulièrement des extraits.


    votre commentaire
  • Dans le cadre d'un spectacle de danse qui a eu lieu il y a quelques années dans la ville où je réside, il m'avait été demandé d'écrire un texte afin d'illustrer ses différents tableaux.
    Ce spectacle évoquait l'existence et les multiples étapes qui la jalonnent, en quelques thèmes principaux ; j'ai donc écrit le texte qui suit, qui fut lu durant le déroulement de ce spectacle.
             Il m'a paru être une bonne idée de vous faire partager mes quelques vers, que j'ai rassemblés sous le titre générique « Les chemins de l'existence ».
     

     

    La vie 


    La vie s'éveille en moi
    Le sang coule dans mes veines
    Mon cœur, si fort, bat
    Prêt à ressentir bonheurs et peines

    L'air se diffuse en moi
    Et tout mon corps s'anime
    A l'affût des premiers émois
    Qui, de la vie, sont le rythme

    Le regard

    Mes yeux s'ouvrent au monde
    Son énergie m'envahit
    Toutes ses couleurs m'inondent
    De mille émotions, mon esprit se remplit

    Mon regard se nourrit des paysages
    Qui défilent devant moi
    Comme autant de visages
    Accrochés au bout de mes doigts

    La rencontre

    Lorsque je te croise
    Mon regard ne te quitte plus
    Je plonge dans tes yeux turquoise
    Et à tes lèvres, reste suspendu

    Quand nos deux corps se frôlent
    Je ressens une joie immense
    Les battements de mon cœur s'affolent
    Dès que tu es en ma présence

    La douleur

    J'ai le mal de vivre
    Je souffre d'aimer
    Je suis soûle, je suis ivre
    Mes larmes ne cessent de couler

    Ma douleur est immense
    Quand tu n'es pas là
    Si pesante est ton absence
    Je suis perdue, loin de tes bras


    La foi


    Sur les chemins de la vie
    Je tracerai ma voie
    Je guiderai mon esprit
    Jusqu'aux portes de la foi

    Sur les chemins de l'existence
    Je tracerai ma route
    Je supprimerai les distances
    J'effacerai tous mes doutes

    La force

    Je reprendrai des forces
    Empli d'une pure énergie
    Qui sera bientôt l'amorce
    D'une nouvelle vie

    Je retrouverai l'élan
    Qui me mènera vers la lumière
    Où les souffrances d'antan
    Ne seront plus que poussière

    La paix/La joie

    Je retrouverai le silence
    Au son de l'éternité
    Ma foi en l'existence
    Aura su, jusqu'à toi, me guider

    La joie sera mienne
    Je serai de nouveau libre
    Loin de toutes ces peines
    Qui m'empêchaient de vivre...

    La vie et la mort
    Sont à jamais liées
    La paix est le meilleur sort
    Qui puisse nous être réservée.

    Richard MAGGIORE
    Eté/Automne 2008


    votre commentaire
  •                               

    LE CHAMP DES MOTS

      

      

    Dans mon champ de mots

    Je cultive les rimes

    J'emplis mes tableaux

    De sons et de rythmes

      

    Je sème des milliers de vers

    Partant à la conquête

    Des mystères de l’univers

    Qui inspirent les poètes

     

    Qui, tels des paysans,

    Cultivent la parole

    De l’automne au printemps,

    Jouant de paraboles :

     

    Nous sommes des planteurs

    Qui parsemons la terre

    De graines devenant fleurs

    De mots emplissant l’air ;

     

    Le monde rural est essentiel

    Hier comme aujourd’hui

    Il est un socle intemporel

    Tel l’oral et comme l’écrit

     

    Qui font vivre une société

    Où chacun a sa place ;

    Travailler la terre ou rimer :

    Que voici de riches espaces !

     

     

    Richard MAGGIORE

     

     


    votre commentaire
  •   

      

    UN AUTEUR À LA HAUTEUR

     

     

    Je suis un auteur

    Mais suis-je à la hauteur

    Des espoirs de mes lecteurs

    Qui parcourent de bon cœur

     

    Mes écrits, dont chaque mot

    Reflète les bas et les hauts

    D’un monde où la parole

    Joue les premiers rôles ?

     

    Je suis un auteur

    Mais suis-je le porteur

    Du rythme poétique

    Et de ses notes harmoniques

     

    Qui soufflent sur la vie

    Le chant de la liberté

    Pour celui dont l’esprit

    Est en quête de vérité ?


     

                  Je suis un auteur,

    Peut-être un beau parleur

    Mais pas un menteur,

    Je vous le jure, ma sœur !

     

     

    J’écris depuis longtemps

    Au gré des quatre vents

    Poèmes, textes et prières :

    Au fait, nous sommes tous frères…

     

      

     

     

     

     

      

      

      


      


      

      

      

      

      

      

      

      


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique