• PROTÈGE-MOI !

    Fête des mères

     

    PROTEGE-MOI !

     

    Tristement orpheline auprès du vieux lavoir

    Où tes beaux chants flûtés dont la gaieté sonore

    Rendait les jours heureux, embellissait l’aurore,

    Quand le ciel est trop lourd, j’espère te revoir.

     

    Mais l’instant s’émiette et n’est que vide immense !

    J’étais un fou lutin qui jouait dans les champs…

    Mes bruissements d’âme, arpèges si touchants,

    Par ce temps glacial, mènent à la démence !

     

    Disparu l’horizon doucement embaumé !

    Je ne suis que mal-être errant sur cette terre

    Maman, protège-moi ! Mon cœur est solitaire 

    Loin de tes bras si doux, nid que j’ai tant aimé !

     

    Mireille TURELLO-VILBONNET

     


  • Commentaires

    1
    germaine
    Jeudi 29 Mai 2014 à 17:22

    chère Mireille, aucun doute, elle vous protégera ; les mères sont toujours auprès de leur enfant, on aime à le croire... portez-vous bien... germaine  

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :