• PRIX DE POÉSIE LIBÉRÉE

      

      

      

      

    L’AMOUR À LA SAINT VALENTIN                           Acrostiche 

     

     

    Le cristal du temps se fige, magique.

     

    Ames fusionnées de nos silhouettes confondues,

    Mots gourmands chuchotés,

    Oeil pailleté, regard piégé sans réticence,

    Union en un langoureux baiser,

    Rosée abandonnée sur nos lèvres desserrées…

     

    Amour et marivaudage…

     

    Lovée dans l’ombre apaisée de ton corps:

    Amants en devenir…

     

    Sensualité alanguie, connivence fébrile,

    Appétence exhalée en ressac,

    Incertitude envolée de mon cœur chaviré.

    Nichée, au creux de ton corps

    Troublants aveux susurrés…

     

    Vibrer sous le velours de tes mains, vertiges des caresses enchevêtrées,

    Attente d’un frémissement, en miroir,

    Le frisson furtif suscite le frisson, dans une exquise étincelle,

    Effleurements en cascade, enlacements moelleux, étreintes passionnées…

    Noyés, éperdus dans un abandon extrême,

    Troublés, nos corps ployés, affamés, se dévoilent, naufragés impudiques.

    Ivresse, émois, préludes d’une longue nuit indécente;

    Néant convoité. Sombrer fracassés dans la bourrasque de nos désirs victorieux…

     

     

    LE DÉSAMOUR 

     

     

    L’amour à la Saint Valentin,

    Essoufflé, étiolé…

     

    Dilué dans l’absence, le divorce incisif,

    Enseveli dans les larmes, les sanglots.

    Sentiment fugace, fugitif,

    À jamais éteint;

    Maux irréversibles dus au mots acérés, acerbes, caustiques;

    Oubliées tendresse et passion…

    Utopie, illusions, duperies douloureuses,

    Rêve chimérique, sans unisson…

      

      

    Paulette CANTAN-GRISON

    1er Prix Poésie libérée

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :