• POUR QUE VIVENT ENCOR...

     

    Pour que vivent encor...

     

    J'ai accroché tes yeux

    Aux lumières de l'aube

    J'ai accroché ta voix

    Au souffle de l'Autan,

    La paume de tes mains

    À la chaleur des flammes

    Et l'éclat de ta peau

    Aux cuivres de l'automne.

    J'ai accroché ton cœur

    À mon cœur mon Amour

    Pour que vivent encor

    Et les nuits et les jours.

     

                  Jacqueline Escorihuela

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :