• ORTIE

     

     

    Ortie 

      

      

    Tu pousse hardiment sur tous nos chemins

    Arborant, gaiement,  ta parure blanche

    Prête à caresser le dos de nos mains

    Quand nous promenons par un beau dimanche

     

    Tu viens, tu nous piques, pourquoi cette loi ?

    Tu trompes ton monde, on n’se méfie pas

    Ortie sois gentille, sinon, gare à toi

    Un jour dans la soupe on te mangera.

      

      

     

    (Petits poèmes pour les enfants)

     

      

      

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :