• OCTOBRE 2015: ADIEU

    ADIEU

       

    Vous me quitterez, vous aussi ;

    Adieu, vos yeux couleur d’eau claire,

    Adieu, le rêve de leur plaire,

    Adieu, douces mains sans merci !

     

    Rien ne nous appartient ici,

    Dit la sagesse populaire :

    Vous me quitterez, vous aussi,

    Adieu, vos yeux couleur d’eau claire !

     

    Tout s’évapore au vent transi,

    Le temps s’affole et s’accélère,

    Adieu, tristesse, adieu, colère,

    Toi, la crainte, et toi, le souci,

    Vous me quitterez, vous aussi…

     

    Marie-José Bertaux

     

     

    L’adieu

     

    Lorsque je m’en irai dormir dans les nuages,
    D’un sommeil d’où mes yeux ne pourront plus partir,
    Voisine du soleil dans les grands paysages,
    Je volerai, pour toi, son regard de saphir.

    Sous les pins parasols, mes ailes de cigale
    Rafraîchiront ta peau de leur frou-frou marin.
    Je serai voyageuse aux routes sans escale
    D’un été que l’oubli cache dans son écrin.

    Le frisson des voiliers flottant sur le silence,
    Te rappelle les plis du foulard de crépon
    Que tu m’avais offert, au retour de Florence ;
    « Il me protègerait de ce mistral fripon ».

    Dans l’appel de la mer, dans le vol des mouettes,
    Entendras-tu ma voix te dire, doucement,
    Ce poème d’en haut jetant les silhouettes
    D’étoiles et d’oiseaux, vers ton ciel de froment.

    Sur terre, coulera, longtemps, notre rivière.
    Désormais, dans le sable où se perdent tes mains,
    Tu crois toucher mes doigts qui cherchent la lumière
    D’un autre jour aimé sous l’odeur des jasmins.

    En dépit des conseils d’une gamme mineure,
    Tes notes de piano picorent, sans répit,
    Les alpages du ciel, ma dernière demeure,
    Patinés par l’azur d’un rêve décrépit.

    Mon visage se penche au bord de ta mémoire,
    Le souvenir l’emporte à petits pas menus.
    Dans l’olivier lustrant son feuillage de moire,
    Je t’écouterai vivre en tous nos lieux connus.

     

    Marilène Meckler

     

     


  • Commentaires

    1
    germaine
    Lundi 4 Avril 2016 à 00:08

    deux très jolis poèmes, bravo à Marie-José et Marilène !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :