• NUIT ÉTOILÉE

    NUIT ÉTOILÉE

     

     

    La nuit tout doucement

    Étale ses draps de velours.

    Le silence profond

    Lentement gonfle sa voile.

     

    Dans le fond du ruisseau

    S'allument les étoiles.

    La lune leur sourit,

    Pâle, mystérieuse.

     

    Le souffle de la nuit

    Harmonise sa harpe

    Aux archets de la lune...

    Et monte dans la nuit brune

     

       La symphonie étoilée.

     

    Jacqueline Escorihuela

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :