• NOUS NE L'OUBLIERONS PAS

     

     

    À LA UNE

     

    En mars 2016, un ami nous a quittés en la personne de Georges Lafon, dont nous estimions tous tellement les qualités de cœur, les talents de poète et l'humour jamais en défaut.

    Nous avons eu à cœur de témoigner notre affection à Louisette, sa femme, en l'entourant dans la mesure de nos possibilités lors des obsèques de Georges, célébrées le lundi 14 mars dans l'église de Balma.

     

     LES FLEURS DE MON JARDIN de Georges Lafon

     

    Rêve 

     

    Une saison verra le jour,

    Pour accueillir la paix féconde,

    Même Vénus fera sa cour

    Aux sacripants de notre monde.

     

    Auréolé d'étoiles d'or,

    C'est le Parnasse qui s'enflamme,

    La poésie en son décor

    Mettra du miel au fond de l'âme.

     

    Le soleil dans son promenoir,

    Clignant de l'œil vers Mélusine,

    prendra l'envol au bal du soir,

    Avec la lune sa voisine.

     

    Apparaîtront les vrais bonheurs,

    Les concertos jouant sans trêve;

    Merci devins, grands prometteurs,

    De me donner au moins ce rêve.

     

    Georges Lafon

     (extrait du recueil Les fleurs de mon jardin)

     

    Aux vieux époux 

     

    Recevez quelques vers, c'est là votre héritage,

    Le chapelet des jours s'égrène en serpentin,

    Voici l'épais recueil des pages du destin,

    Elles disent l'exploit dont vous faites partage.

     

    Vos amis sont venus préparer l'accostage,

    Et vos cœurs généreux nous offrent leur butin,

    À tous les deux bravo d'aimer Saint Valentin ,

    Puis d'arriver au port sans aucun démâtage.

     

    La source du bonheur jamais ne se tarit,

    Votre jardin secret depuis longtemps fleurit,

    Cupidon l'a semé dans l'écrin d'une rose.

     

    Déposé par le ciel, brille un cadeau charmant,

    Étincelles d'azur, dont Vénus vous arrose,

    Il porte ce doux nom: Noces de diamant.

     

    Georges Lafon

    (extrait du recueil Paysages furtifs)


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :