• NOCTURNE

     

     

       NOCTURNE

     

     

      

    La nuit est douce:

    parlez-moi doucement;

    parlez de rien, de tout,

    de vous quand vous étiez enfant,

    de tout le temps que nous n'avons pas vu

    et que nous ne verrons jamais ensemble,

    de la peine inconnue qui nous attend,

    de l'absence et du vide à venir.

     

    La nuit est claire:

    parlez-moi de la voix tranquille

    qu'on réserve à l'ami de longue date;

    choisissez à loisir les mots,

    laissez prendre forme sans hâte

    les phrases que j'écouterais sans crainte,

    sans vains efforts de politesse pour répondre.

     

    La nuit est sereine et profonde:

    parlez aussi longtemps que bon vous semble,

    ou, si vous aimez mieux

    poser votre silence auprès du mien,

    je vous écouterais vous taire,

    en priant Dieu

    que jamais cette nuit ne vît poindre sa fin!

      

      

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :