•  Tel était le programme, mais... il est parfois des imprévus dont on se félicite. 

                       

    À LA UNE

     

     

                           

     

     

     

                      Deux... Plus un...

     

     

                 Ou: Les cadeaux du hasard 

     

     

     

     

      L'avant-dernier Dimanche en poésie de la saison a eu l'heureuse surprise d'accueillir, en plus des invités programmés, un musicien; Roselyne Morandi le présente en ces termes: "Nous est tombé du ciel Abdulaï, jeune Malien, dont m'a parlé une amie, deux heures plus tôt, me demandant si je serais d'accord pour qu'il accompagne et fasse des intermèdes musicaux avec sa kora, magnifique instrument aux sonorités pleines de douceur. Je ne pouvais que dire oui.

    Les 30 personnes qui se trouvaient là, jusque sur les marches de l'entrée, ont donc entendu la très belle poésie d'Anne-Marie accompagnée à la kora,  suivie d'une présentation par Yves Oustric de son pèlerinage sur "Le chemin primitif de Compostelle.... le vrai". Une autre forme de poésie, puisque "les pieds sont bien sur terre, et la tête...dans les étoiles". 

      

    LE 28 JUILLET À SORÈZE

     Les Moissons bleues, d'Anne-Marie Vergnes.

     

    LE 28 JUILLET À SORÈZE

    Anne-Marie Vergnes, avec accompagnement à la kora par Abdulaï, malien, arrivé du Burkina Faso, et présenté par une amie.

     

    LE 28 JUILLET À SORÈZE

    Une partie de l'assistance: amis des invités, gens de passage, Soréziens...

     

    LE 28 JUILLET À SORÈZE

    Yves Oustric présente son Chemin primitif de Compostelle, le vrai... avec diaporama des dessins de son voyage.

     

    LE 28 JUILLET À SORÈZE

     

     

     

     

    Anne-Marie Vergnes lit un poème de l'ouvrage d'Yves Oustric.

     

     

     

     

     

     

     

    LE 28 JUILLET À SORÈZE

     

    LE 28 JUILLET À SORÈZE

     

    LE 28 JUILLET À SORÈZE

     

    LE 28 JUILLET À SORÈZE

    Prolongations traditionnelles et rafraîchissantes dans et devant l'atelier.

     

    Photos et textes: Roselyne Morandi

     

     


    votre commentaire
  •  

     Gérard Pinson, notre délégué départemental pour le Gers, nous convie à une soirée de lectures ce vendredi 26 juillet ; toutes les informations ci-dessous.

     

    LECTURES GERSOISES

     


    votre commentaire
  •  

    Nous y étions, à l'ombre et au courant d'air le matin, très occupés à déplacer nos tables l'après-midi pour fuir les rayons tournants et ardents du soleil. Et non seulement nous, les représentants de la SPAF, mais encore nombre de romanciers, essentiellement auteurs de romans policiers, puisque tel était le thème dominant de ce salon. On ne saurait dire que le public soit venu nombreux, sans doute découragé par la chaleur. Du moins avons-nous eu des échanges animés et instructifs avec les quelques courageux visiteurs et entre écrivains.

     

    L'ESTIVALE 2019

    Ne fait-il pas bon déguster le café - offert par Jean-Louis - et les biscuits - offerts par Roselyne - après la fatigue de la route, à l'ombre des platanes, en attendant le chaland?

     

    L'ESTIVALE 2019

    Et que dire de l'apéritif, rafraîchissant et revigorant à souhait au bout d'une matinée quelque peu décevante?

     

    L'ESTIVALE 2019

    Entre auteurs, on se comprend, et l'on sait bien que ni la poésie ni les nouvelles n'attirent le plus grand public.

     

    L'ESTIVALE 2019

    Le soleil nous rattrape, mais nous n'allons pas perdre notre bonne humeur pour si peu!

     

    L'ESTIVALE 2019

    Il suffit de se déplacer de quelques pas pour continuer à échanger expériences, informations et  suggestions.

     

    Photos de Roselyne Morandi.

     


    votre commentaire
  •  À LA UNE

     

     En petit nombre mais en échanges chaleureux, nous avons passé un bel après-midi - comme il se doit !

     LE 23 JUIN À SORÈZE

    La table des auteurs.

    LE 23 JUIN À SORÈZE

     Les amis du jour.

     

    LE 23 JUIN À SORÈZE

    Marie-Andrée Balbastre, de trois-quarts...

     

    LE 23 JUIN À SORÈZE

    ... ou à contre-jour.

     

    Notre rencontre s'est déroulée harmonieusement, par la lecture d'extraits de "Bleu nuit désir","Duettissime" et "Sur chant d'étoiles" entrecoupée par les ballades chantées de Marie-Andrée sur les thèmes de l'Occitanie, de l'amour, de l'enfance et  'J'ai mal de toi", dédié aux maux du monde et de notre planète, thèmes constituant les quatre  chapitres de son recueil.

    Bien sûr, la scène ouverte n'a pas manqué d'inspirer nos visiteurs,  même Anne et Tim, Américains en séjour à Sorèze, qui ont eu plaisir à s'essayer, avec succès,  à la lecture du français -, avant, comme à l'accoutumée, de se consacrer aux rafraîchissements qui prolongèrent agréablement nos propos.

     

    LE 23 JUIN À SORÈZE

    Lecture par Nathalie Roussel, journaliste pour La Dépêche.

     

    LE 23 JUIN À SORÈZE

    Anne Subercaseaux.

    LE 23 JUIN À SORÈZE

    Bruno Gelli.

    LE 23 JUIN À SORÈZE

    Guy Carlier.

    LE 23 JUIN À SORÈZE

    Tim Walters

     

    LE 23 JUIN À SORÈZE

    Toute au bonheur de vous recevoir.

     

     Texte et photos : Roselyne Morandi

     


    votre commentaire
  •  

    Un après-midi ensoleillé... par la poésie!

     

    Comme en septembre dernier et toujours sur l'initiative de Mme Dubois et de son fils, la Résidence d'Oc, de Tournefeuille, nous accueillait ce samedi un peu gris du 15 juin pour des lectures, des récitations, de la musique. La recherche passablement laborieuse d'une place où garer sa voiture et le transport du piano n'empêchèrent pas les poètes d'être ponctuellement à pied d'œuvre, avec armes et bagages, autrement dit leurs propres œuvres et des textes de leur choix.

    LE 17 JUIN À TOURNEFEUILLE

    En ouverture de la séance, Laure Gardel-Dubois interprète un prélude de Bach.

     

    LE 17 JUIN À TOURNEFEUILLE

     

     

     

     

     

     

     

     

    Marie-José Bertaux propose un poème sur le coq de Notre-Dame sauvé des flammes, avant d'enchainer avec deux rondeaux, puis des poèmes d'Aragon, d'Apollinaire et de Baudelaire.

     

    LE 17 JUIN À TOURNEFEUILLE

    Richard Maggiore a choisi des textes de Jacqueline Escorihuela, Georges Lafon, Marie Attela, Gérard Pinson, tous membres présents ou passés de la délégation Midi-Pyrénées.

    LE 17 JUIN À TOURNEFEUILLE

    Aline Muscianisi lit son poème sur la beauté, thème du Printemps des poètes, mais aussi L'Isolement de Lamartine et La courbe de tes yeux... d'Éluard.

    LE 17 JUIN À TOURNEFEUILLE

    Laure Gardel-Dubois non seulement dit de mémoire, mais encore joue du La Fontaine, et invite le public à finir les vers bien connus.

    LE 17 JUIN À TOURNEFEUILLE

    Olivier Gardel-Dubois rend hommage aux très grands: Apollinaire et son Pont Mirabeau, Victor Hugo sûr que ses poèmes abattront Napoléon le Petit comme Josué a renversé les murailles de Jéricho en faisant sonner les trompettes... 

    LE 17 JUIN À TOURNEFEUILLE

    ...et encore La Fontaine, en duo avec Laure, avant d'expliquer comment, selon Prévert, faire le portrait d'un oiseau. 

    LE 17 JUIN À TOURNEFEUILLE

    Bon sang ne sachant mentir, Élise Gardel-Dubois célèbre à son tour Rimbaud et La Fontaine. 

    LE 17 JUIN À TOURNEFEUILLE

    Les friandises du goûter, offertes par la maman d'Olivier, sont gracieusement présentées par les "demoiselles de service" bénévoles.

    LE 17 JUIN À TOURNEFEUILLE

    Organisateurs et poètes se réjouissent d'avoir partagé de beaux textes avec un public heureux de les entendre.

     

    Photos: Richard Maggiore, Aline Muscianisi, Blanche Gardel-Dubois.

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique