• Devant un auditoire bien suffisant pour remplir l'atelier de Roselyne Morandi, Olivier Gardel-Dubois a donné la parole à ses Voix silencieuses .  

     À LA UNE

     

    "Nous aurions pu donner pour titre à ce dimanche en poésie : "La danseuse et le poète" car ils nous ont l'un et l'autre enchantés. "Les Voix silencieuses" du poète, portées par eux-mêmes et deux jolies voix "en herbe", ainsi que par celles de la compagnie, qui comptait fidèles et anonymes, ont ainsi empli l'espace de mouvements aux maintes sonorités et couleurs de l'âme.
    Un bel après-midi cette fois encore, bien évidemment conclu autour de quelques  douceurs gustatives confectionnées d'ailleurs par Laure", écrit Roselyne Morandi, qui nous transmet ces images:

     

    SORÈZE LE 25 JUIN

    Un petit signe du destin sur le chemin de la poésie, Victor Hugo et La Rochefoucauld.

    SORÈZE LE 25 JUIN

    Le trio du poète.

     

    SORÈZE LE 25 JUIN

    De l'art du sonnet.

    SORÈZE LE 25 JUIN

    La voix de la danseuse. 

    SORÈZE LE 25 JUIN

    La voix d'Élise...

     

    SORÈZE LE 25 JUIN

    ...et celle de la benjamine.

    SORÈZE LE 25 JUIN

    Presque incognito derrière Les Voix silencieuses. 

    SORÈZE LE 25 JUIN

    La danseuse et le poète. Variations sur le thème Chacun son style. 

    SORÈZE LE 25 JUIN

    L'instant du choix.

    SORÈZE LE 25 JUIN

    Hans et les Escarpins. 

    SORÈZE LE 25 JUIN

    Marie-Madeline Adam, aux côtés de La Danse.

     

    SORÈZE LE 25 JUIN

    Jean-Christophe.

    SORÈZE LE 25 JUIN

    Un amoureux de la poésie. 

    SORÈZE LE 25 JUIN

    Christiane Guibert, une autre de nos fidèles amateurs. 

    SORÈZE LE 25 JUIN

    L'installation des rafraîchissements. 

    SORÈZE LE 25 JUIN

    Pour la danseuse et le poète, l'abeille et le papillon. 

    Textes et photos: R. Morandi 

     


    1 commentaire
  •  

        Le samedi 24 juin, les lauréats du concours organisé conjointement par la délégation Midi-Pyrénées de la S.P.A.F. et l'association toulousaine Philémon ont reçu leur récompense. Certes, tous n'avaient pu être présents, devant parfois venir de loin, mais ceux qui se sont rassemblés dans la salle aimablement prêtée par la municipalité de Toulouse dans la Maison de la Citoyenneté ont partagé un bien agréable moment, dont les photos qui suivent ne peuvent donner qu'un aperçu muet: la distribution des prix s'est accompagnée de la lecture des textes les plus appréciés par le jury.

    REMISE DES PRIX 2017       REMISE DES PRIX 2017

     Une table prometteuse.                                Le jury au complet.

     

    REMISE DES PRIX 2017     REMISE DES PRIX 2017

    Monique Saint-Blancat et Richard Maggiore,                  Un auditoire attentif.

    responsables de Philémon et de la S.P.A.F.

    Midi-Pyrénées.

     

    REMISE DES PRIX 2017           REMISE DES PRIX 2017

    Sylvie Raymond, grand prix, reçoit des                  Elle lit l'un des poèmes qui lui ont valu

    mains de M. Francis Grass, adjoint chargé              d'obtenir ce grand prix.

    de la Culture, la médaille de Toulouse

    gravée à son nom.

     

    REMISE DES PRIX 2017              REMISE DES PRIX 2017

    Gérard Muller, responsable du concours,                  Adolfo Ajauro Rosado, primé pour sa 

    remet son prix à Yvonne Nave, lauréate                  nouvelle, a préféré en confier la lecture

    dans la catégorie "Sonnet" (forme exigeante           à sa collègue de travail, venue l'accompagner,

    s'il en est).                                                           et qui a elle aussi participé au concours.

     

    Pour les lauréats absents, divers lecteurs prennent en charge les textes récompensés:

     REMISE DES PRIX 2017 REMISE DES PRIX 2017 REMISE DES PRIX 2017 REMISE DES PRIX 2017

     

    REMISE DES PRIX 2017

    Les quatre lauréats présents: Adolfo Ajauro Rosado, Yvonne Nave, Sylvie Raymond et Enora Cudenec.

    (On peut retrouver le palmarès ici).

    Photos: Richard Maggiore et Gérard Muller

     

     


    votre commentaire
  •  À LA UNE

     

    Être à la fois acteur et chroniqueur est une expérience particulière! Heureusement les photos parlent presque d'elles-mêmes.

     

    SORÈZE LE 21 MAI

    Odorant bouquet d'œillets de poète apporté par Monique.

     

     

     

    SORÈZE LE 21 MAI

    Assistance de choix...

    SORÈZE LE 21 MAI

     ...pleine de bienveillance - Anne-Marie Forestier et Monique André-Belmont-...

    SORÈZE LE 21 MAI

    ...et modèle de concentration - Catherine Delfortrie-Esquevin.

     

    SORÈZE LE 21 MAI

    Une lectrice qui n'avait qu'une peur: lasser...

    SORÈZE LE 21 MAI

    ...mais qui pouvait par chance faire alterner prose et poésie...

     

     

    SORÈZE LE 21 MAI

    ...et compter sur la participation fidèle d'Anne-Marie Forestier aux textes pleins d'humanité et d'émotion...

     

    SORÈZE LE 21 MAI

    ...et qui eut en outre l'heur d'entendre un lecteur, Jean-Victor Esquevin, proposer le texte, naguère primé par la SPAF, de jeunes poètes.

     

    SORÈZE LE 21 MAI

    Ajoutons le soutien d'Aline Muscianisi, poète émérite, qui a (presque) promis de venir lire ses nouveaux poèmes en septembre...

     

     SORÈZE LE 21 MAI

    ... et le partage de l'indispensable et joyeux goûter: on obtiendra l'image d'un après-midi délicieux (en tout cas pour moi). 

           Un grand merci à Roselyne Morandi organisatrice, hôtesse et photographe.

    Prochain rendez-vous en poésie le 25 juin avec Olivier Gardel-Dubois.

     

     


    votre commentaire
  • Martine Gava-Massias nous rappelle la proximité du festival du livre qui se tiendra à Saint-Foy-de-Peyrolières et nous en transmet le programme:

     

    UN FESTIVAL

    UN FESTIVAL


    votre commentaire
  •  

     

    Martine Gava-Massias était l'invitée de ce Dimanche en poésie, occasion désormais bien connue de rencontre entre poètes et amateurs de poésie. Soleil dehors, tableaux et sourire de Roselyne Morandi dans son atelier, quelques amies et quelques visiteuses de passage: de quoi passer un très charmant après-midi.

    À LA UNE

     

     

     

    SORÈZE LE 23 AVRIL

    En attendant Martine.

     

    SORÈZE LE 23 AVRIL

    Martine Gava-Massias présente son expression poétique.

     

    Après avoir raconté la naissance de son besoin d'écrire, Martine Gava-Massias a lu quelques-uns de ses premiers textes, en particulier un hommage à son père. Puis elle a présenté son recueil Les Intérieurs, inspiré par des tableaux d'Henri Matisse: Intérieur rouge, Grand intérieur rouge, La desserte rouge, Poisson rouge et palette - recueil édité par Michel Cosem aux éditions Encres vives  Elle a expliqué la conception de l'album Reflets, qui associe des extraits de ses poèmes à des photographies de Solange Savino, sur le thème des reflets dans l'eau, et nous l'a fait parcourir de sa voix alternant avec celle de Roselyne Morandi. Elle nous a enfin donné le plaisir d'entendre quelques autres textes: Héritage, par exemple, où elle fait parler une petite-fille qui n'avait pas encore vu le jour.

      

    SORÈZE LE 23 AVRIL

     

    Les Intérieurs d'Henri Matisse, Reflets, et autres créations.

     SORÈZE LE 23 AVRIL

    En écoutant Martine.

     

    D'intéressantes questions sont venues d'auditrices de passage, avant qu'Anne-Marie, Nancy et Roselyne ne complètent ce petit récital avec des poèmes tantôt sombres tantôt drôles.

     

    SORÈZE LE 23 AVRIL

    Nancy Norton: Tulips et Gourmet Femme Sans-Abri.

    (Et réponse - en anglais!- de Roselyne.)

    SORÈZE LE 23 AVRIL

    Anne-Marie Forestier, de l'humour à la tristesse et vice-versa.

     

     

    Quant au seul homme de l'après-midi, il ornait de son image la boîte des délicieux petits gâteaux apportés par Martine!

     

    SORÈZE LE 23 AVRIL

     

    Rendez-vous au dimanche 25 mai si les muses vous font signe.

    Photos: Roselyne Morandi

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique