• MACADAM

     

     

    MACADAM

     

     

    Macadam a fait la route, il a les pattes en sang.

    Il s’est battu pour survivre, y a laissé quelques dents.

    Il a fui, s’est terré, avec la peur, avec la faim,

    Il est las, découragé, voudrait en finir enfin !

     

    Macadam a fait la route, il est un chat de Liberté.

    Il a écumé des rues, il a squatté sous des ponts,

    Il s’est caché dans des taillis pour y lécher ses plaies,

    Mais dans sa mémoire trotte… un souvenir de maison.

     

    Macadam a fait la route, il a trop froid cet hiver.

    Il n’ira pas plus loin, il s’est posé sur la fenêtre.

    Sans bruit, tout en lenteur, les vieux battants se sont ouverts.

    Dans la douce chaleur de l’âtre, il survivra… peut-être !

     

    Légère, une main caresse sa misérable échine.

    Des odeurs, autrefois connues, titillent ses narines.

    La peur, la douleur, le désespoir sont restés dehors.

    Sous le manteau de la cheminée, Macadam s’endort.

     

    Macadam oublie la route : il a retrouvé sa maison.

     

     

    Jacqueline ESCORIHUELA

    Le 5 juillet 2012

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :