• LES HIRONDELLES


     

     

     

     

     

     

    Les Hirondelles

     

    Vers des contrées plus clémentes

    Mes amies s’en sont allées

    Le silence enfle l’espace

    Et le ciel en deuil pleure leur absence

    Lorsque le soleil à l’horizon flamboyait

    Perles d’ébène sur les fils télégraphiques

    Leurs gazouillis leur fébrilité

    Laissaient deviner l’imminence de leur départ

    Un matin après avoir longtemps tournoyé

    Accompli moult piqués et autres acrobaties

    Ce fut l’envol !

    Le bouquet final !

    Mini-mirages dans l’immensité

    Leur ballet dans l’azur s’est évaporé

    Pour un long voyage mes amies s’en sont allées

    Emportant joies complicité et rêves d’été

     

                                                   Jeanny

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :