• LE PRINTEMPS ET L'ÉTÉ

    LE PRINTEMPS ET L'ETE



    Le Printemps et l'Eté, parmi les herbes folles,
     Se croisèrent, émus ;  le vent dans leurs cheveux
    Entendit leurs propos ; sincérité d'aveux
    De ceux se préparant à leurs missions, leurs rôles ;

    Tels furent les conseils du Printemps à l'été :
    "Ne sois pas trop fiévreux,  sache calmer ton zèle,"
    "Modère ta vigueur, prends garde à l'étincelle"
    "Que produit quelquefois ta fougueuse santé ."

    "Prends pitié des oiseaux, n'assèche pas les mares ; "
    "Que tes rayons dorés, délicats le matin ,"
    "En épargnant la flore, ne la dessèchent point  :"
    "Garde pour les déserts tes fougueux tintamarres..."

    D'un grand rire joyeux, toujours content l'Eté,
    Le rassure, amical, "Je n'ai ta grâce tendre,"
    "Mais tu retrouveras, en mars, sans plus attendre,"
    "Emergeant de son somme un décor enchanté !"

    Germaine Cartro

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :