• LA VIE

     

    LA VIE


    Dans un lit l'on s'endort, l'on s'éveille au berceau...
    C'est ce que nous disait, notre Hugo, ce prophète ;
    Comme lui je le crois, car loin d' être une fête,
    La vie au cours du temps, devenant un fardeau,

    Si nous n'avons failli, ne pensant qu'à nous- mêmes
    - La solitude arrive avec beaucoup de maux, -
    Il nous faut l'assumer, et pour nos animaux,
    Avoir bien du courage et c'est là le problème...

    Résister nous devons  pour ne point les laisser
    Aux soins d' indifférents, pour ne pas les blesser,
    Car ils sont tout amour, et quand je les regarde

    Et que je vois partout pulluler les méchants,
    Je vois abandonnés dans la clarté blafarde,
    Mes petites bêtes et leurs yeux si touchants....

    Germaine Cartro


     


  • Commentaires

    1
    germaine cartro
    Mardi 12 Juin à 12:13

    si nous avons failli, bien sûr et non si nous n'avons failli...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :