•  

    LA BOITE A TOUT (OU A RIEN)

     

    C'est l'histoire d'une petite boîte en céramique,

    De couleurs très variées.

    Elle trouve sa place dans l'appartement,

    Elle décide où elle veut être !

    Elle reste mystérieuse, car que contient-elle ?

    Tous nos souvenirs, peut-être,

    Nos envies futures, aussi.

    Mais ne referme-t-elle pas non plus

    Notre mal-être ?

    Nous avons tous eu des passages dans nos vies

    Où, parfois, il y avait comme un grand vide.

    Ce grand vide serait-il dans cette boîte ?

    Cette boîte serait-elle donc pleine, de vide ?

    Seul chacun d'entre nous en a la réponse.

    Chacun y mettra ce qu'il veut,

    Nul ne peut en juger.

    Elle peut aussi renfermer des secrets,

    C'est un peu comme un journal intime

    Qui ne s'ouvre qu'à celui qui l'écrit.

    Voilà, c'est l'histoire d'une petite boîte en céramique.

    Et toi, ma petite boîte, aujourd'hui, tu es là.

    Tu es mon livre des secrets,

    Seul toi connais ma vie.

    Et tu ne seras jamais trop petite

    Pour écouter ce que j'ai à te dire,

    Ou à t'écrire.


    votre commentaire
  • LA BIBLIOTHEQUE

     

    Une bibliothèque, lieu mythique,

    Ramassis de poussière,

    D'étagères,

    Où se côtoient livres et revues,

    Je revois mon grand-père

    Dans ce lieu insolite,

    Dont lui seul

    En connaissait les secrets,

    Il écrivait ses textes,

    Ses jolis poèmes d'amour,

    Destinés à sa belle.

    Là des rayonnages de livres d'histoire,

    Tiens, François 1er et l'Irlande

    Sont côte à côte !

    Notre bon Roi aurait-il

    Des envies de voyage ?

    Ici, des vieux journaux,

    Le naufrage du Titanic,

    Et la Constitution de la Cinquième République,

    Rien à voir, me direz-vous ?

    Et pourtant si,

    L'histoire avance,

    Et c'est nous qui la faisons,

    Femmes et Hommes de cette humanité.

    Mais restons dans nos rayonnages,

    Quel est ce vieux grimoire, tout poussiéreux ?

    Les œuvres complètes de Jean Racine,

    Un pur moment d'émotion,

    Je m'y arrête,

    Et me voici plongé à cette époque.

    Malheureusement,

    La porte va se refermer,

    Mon grand-père tourne la clé, pour toujours

    Et ce lieu, si mystérieux pour moi enfant,

    Se referme à tout jamais.

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique