• ÉTÉ 2016: LA FÊTE AU VILLAGE

     

    (quatre-quatre rondelé)

     

    RENCONTRE A LA FETE AU VILLAGE

     

    Houlette à la main, brebis au pacage,

    Chêne colossal, sens mon désarroi !

    Mon coeur cogne fort, cet amour en cage

    Pour un pastoureau galant tel un roi !

     

    Il m'a regardée, un jour, au bocage,

    Avec un sourire. On ne sait pourquoi

    Légère on se sent pendant la polka,

    Houlette à la main, brebis au pacage...

     

    J'entendis soudain, "Petite apsara,

    " A-t-il un promis, ce tendre visage ? "

    "Tu me répondras, comme il est d'usage !"

    Chêne colossal, sens mon désarroi !

     

    Chêne, arrive-t-il par le marécage ?

    Surprise, charmée : ici, lui, déjà !

    Derrière ton fût, mimant mahradjah,

    Mon cœur cogne fort, cet amour-en-cage !

     

    Sans perdre un instant, il me manoeuvra !

    Mais n'étant encline au libertinage,

    Je réserverai mon seul apanage

    Pour le pastoureau qui m'épousera !

     

     

    Germaine Cartro

     


  • Commentaires

    1
    germaine cartro
    Mardi 5 Juillet 2016 à 19:42

    merci !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :