• ENFANT PHARE

     

    Enfant-phare 

     

    Enfant-phare éclairant les écueils des aînés 

    Ta petite étincelle allume en moi le doute 

    J’ai le tableau vivant d’écureuils déchaînés 

    Grignotant le tissu des compagnons de route 

     

    En fanfare aux abords d’un village étranger 

    Ta note est un signal pour l’égo des adultes 

    J’ai l’image en écho d’un superbe oranger 

    Exposant son tronc fier au milieu des tumultes 

     

    Enfant-phare aux éclairs que la nuit applaudit 

    Ton rayon d’innocence amincit la discorde 

    J’ai le dessin gommé d’un écolier maudit 

    Choisissant la seconde où le préau déborde 

     

    En fanfare aux sons purs d’un défilé charmant 

    Ta voix prend la couleur du plus absolu vert 

    J’ai le spectacle enfin d’un enfant désarmant 

    Désormais nous pouvons grandir à découvert

       

     


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :