• EN MON JARDIN L'AUTAN

     

    EN MON JARDIN, L'AUTAN... (sonnet estrambot)

    Sa race qui palpite est celle des vainqueurs ;

    L'autan en mon jardin, en habit de voilage,
    Du chêne il anime le vivant assemblage ;
    Virevoltant, tournoie : il dérobe les cœurs.

    Plus ou moins amoureux - nul n'en vainc les vigueurs ! -,
    - Elle aurait volontiers suivi son attelage ! -
    Turbulent, en folie, il troubla la volage
    Frissonnante rose de ses soupirs moqueurs !

    Jaloux, se trémoussa le dahlia dans sa vasque ;
    La pensée arbora comme à Venise un masque…
    Décidément ému par la fragilité

    De Rose parfumée, ambre blond légitime,
    En son velours éclos, élégant tout l'été,
    Il en fit choir, hautain, la garde-robe intime…

    "Fleur étrange," dit-il venant de mon côté ;
    Sur le point de souffler, sans égard, sur ma braise :
    " Ni saveur, nulle odeur : je préfère la fraise ! " 
     
                                              Germaine CARTRO


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :