• C.R. du 18 avril 2012

     

      SOCIETE DES POETES ET ARTISTES DE FRANCE (SPAF)

                                   Délégation Midi-Pyrénées

     7, Rue André Messager – 31170 TOURNEFEUILLE et Courriel : gardeldubois@free.fr

                          (Tel 09 54 03 85 62 / 06 51 36 57 99) et site Internet : http://spafmidipyrenees.eklablog.com

     

       Compte-rendu de la réunion du 18 Avril 2012

     

    Etaient présents :

     

    Chantal CRABERE                             Yvanne GIGNAT                                Richard MAGGIORE

                Marie-José BERTAUX                       Danièle LE GALL                                Georges LAFON

    Michèle GRISCELLI                          Anne-Marie VERGNES                      Olivier GARDEL-DUBOIS

                Mireille TURELLO-VILBONNET

     

    Informations générales :

    ·        Le thème du 15ème printemps des poètes de 2013 est d’ores et déjà connu : « Les voix du poème ».        Le site du Centre National de Ressources pour la Poésie justifie son choix de cette façon :                         « Depuis 15 ans, le Printemps des Poètes a œuvré à redonner place à la poésie dans la cité et à la rendre   disponible à tous. Nous souhaitons que pour ce 15ème anniversaire, la poésie fasse entendre plus que jamais, dans l’espace public, sa voix, ses voix.                                                                                              Il s’agit donc que le plus grand nombre des acteurs de la manifestation s’empare des multiples modes de transmission orale qui ont été sollicités voire inventés en 15 ans, toutes façons de communiquer le poème par la voix haute : lecture du poète, du comédien, de l’amateur de poésie, lecture chorale, lecture à l’oreille, lecture au micro, sur les ondes radiophoniques, lecture enregistrée, performance, lecture dans le noir, lecture musicale, poème chanté, brève lecture quotidienne en classe ou en bibliothèque, lecture inattendue dans les commerces (salon de coiffure, salle d’attente…), dans les transports en commun…
    Nous souhaitons donc que, durant les 15 jours de mars (du samedi 9 au dimanche 24), dans mille et mille lieux, s’élève la parole poétique, que le plus grand nombre soit convié à se faire passeur de poèmes. »                                                           A l’évidence ce thème promet de nombreuses perspectives…      

    ·        Roselyne MORANDI nous informe que l'annonce du Salon du livre de Sorèze du 25 novembre va paraître prochainement dans le calendrier des manifestations de la ville avec la mention de la participation de la Société des Poètes et Artistes de France, délégation Midi-Pyrénées, et de notre récital à 15h30.

     

    De plus pour le 3 juin, la présence de notre délégation à la Fête des Arts est acquise et un stand nous sera réservé, permettant ainsi aux poètes qui le souhaitent de présenter leurs recueils.

    Merci à ceux qui ne l’ont pas encore fait de me confirmer leur présence.

     

    ·        Richard MAGGIORE nous informe que le repas d’été de Vent D’Autan Poétique se tiendra le dimanche 24 juin dans la Salle de l’Office du Tourisme proche du canal, chacun participant selon ses possibilités au repas.

     

    ·        Il a été décidé que lors du prochain Printemps des Poètes, un récital en hommage à notre ami poète disparu, Raymond BARBAROU, se tiendra à Balma dans la traditionnelle salle des fêtes.

    Une date a été retenue avec la mairie, il s’agit du mercredi 13 mars 2013 (après midi).

     

     Concours 2012 :

     

    Pour rappel la remise des prix du concours 2012 sera associée au repas annuel de notre délégation régionale Midi-Pyrénées. La date a été fixée au samedi 20 octobre à midi.

    Après délibération il a été jugé préférable de regrouper le repas et la cérémonie de remise des prix dans un même endroit. Le lieu présenté et retenu à ce jour est le restaurant « Coté Garonne » , 8 avenue Maurice Hauriou (proche du métro « Palais de Justice ») à Toulouse.

     

    Merci de nouveau à tous de participer au concours et/ou d’aider à sa communication…

    Un exposé sur Marceline DESBORDES-VALMORE par votre délégué :

    Fille d'un peintre en armoiries, Marceline Desbordes-Valmore (Douai 1786 – Paris 1859) eut une enfance difficile. Elle débuta une carrière de comédienne à seize ans. Elle arrêtera en 1832 et se consacrera à la littérature. Sa poésie est caractérisée par la sincérité et la spontanéité. Elle écrivit des contes pour enfants et de nombreux poèmes élégiaques. Elle exprime dans ses poèmes avec grâce et mélancolie ses tristesses et ses douleurs (sa vie sans grand relief fut parcourue par de nombreux tristes événements : elle perdit entre autres quatre de ses enfants).

    Dans ce qui est considéré comme l’une de ses plus belles pièces (Anatole France déclarera que « c’est un des plus beaux poèmes que l’on ait jamais écrit »), apparaît une émouvante simplicité et on pense aux sonnets de Verlaine dans Sagesse « Mon dieu m’a dit… » :

     

                La couronne effeuillée

     

    J'irai, j'irai porter ma couronne effeuillée

    Au jardin de mon père où revit toute fleur ;

    J'y répandrai longtemps mon âme agenouillée :

    Mon père a des secrets pour vaincre la douleur.

     

    J'irai, j'irai lui dire au moins avec mes larmes :

    " Regardez, j'ai souffert... " Il me regardera,

    Et sous mes jours changés, sous mes pâleurs sans charmes,

    Parce qu'il est mon père, il me reconnaîtra.

     

    Il dira: " C'est donc vous, chère âme désolée ;

    La terre manque-t-elle à vos pas égarés ?

    Chère âme, je suis Dieu : ne soyez plus troublée ;

    Voici votre maison, voici mon cœur, entrez ! "

     

    Ô clémence! Ô douceur! Ô saint refuge ! Ô Père !

    Votre enfant qui pleurait, vous l'avez entendu !

    Je vous obtiens déjà, puisque je vous espère

    Et que vous possédez tout ce que j'ai perdu.

     

    Vous ne rejetez pas la fleur qui n'est plus belle ;

    Ce crime de la terre au ciel est pardonné.

    Vous ne maudirez pas votre enfant infidèle,

    Non d'avoir rien vendu, mais d'avoir tout donné.

     

    Forme poétique étudiée : le ghazel.

    Que de discussions autour de cette forme ! (cf sur notre blog le poème écrit par Georges LAFON).

    Car comme le Pantoum, le ghazel est une forme vouée à de multiples interprétations.

    En conclusion et après concertation des membres présents à la réunion, la définition du ghazel pourrait se

    résumer à ces quelques mots :

    -         Un poème d’origine arabe avec une forme fixe contemporaine mise au point par Roger GALICHET de 12 vers essentiellement en alexandrins

    -         Composé de 2 quatrains, 1 tercet, 1 vers seul

    -         Forme : ABBA/BCB/CDDC/D : le tercet central est le pivot (l’axe de symétrie de l’ensemble) 

    Voir les exemples sur notre blog de ghazels (sous des gazelles…) écrits pour l’occasion par nos poètes ! 

               

    Ordre du jour de la prochaine réunion du mercredi 16 mai :

    ·        Préparation de notre participation à la Fête des Arts de Sorèze.

    ·        Mireille TURELLO-VILBONNET reprendra le flambeau de présentation des poétesses du 19ième siècle et nous proposera un exposé sur Louise-Victorine ACKERMAN.

    ·        La forme classique retenue sera le « Nombre d’or » (forme contemporaine).

                                                  

    Avec mes plus chaleureuses salutations poétiques.

     

    Olivier GARDEL-DUBOIS.

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :