• APPRENDS-MOI

      

    Sonnet à quatre mains avec l’ami Georges

     

    APPRENDS-MOI !

     

    Je t’offre ma rigueur mais apprends-moi l’humour, 

    Tes écrits sont toujours irisés de malice, 

    Vers un ciel plus léger, tout doucement je glisse 

    Et n’ai plus qu’un désir : trouver un calembour.

     

    La palette des mots germe dans ton labour, 

    Tu décrètes sur eux ta sévère police, 

    Ils brillent tous, dès lors, au sein de leur calice, 

    Pourquoi les reléguer au rang de troubadour ?

     

    Il règne en mes layons quelque ennui de façade, 

    Que tes éclats de joie en chassent le maussade, 

    C’est ce que je voulais et tu l’auras compris. 

     

    Malgré tes vers ombreux, tu veux rire quand même ? 

    Là, je suis satisfait car, enfin, tu souris 

    Trouvant dans ce partage une gaieté suprême. 

     

    Mireille TURELLO-VILBONNET et Georges LAFON

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :