• ALLO PAPA TANGO CHARLIE

    Treizain*

                   

      «  ALLÔ ! PAPA, TANGO, CHARLIE ! »**

     

    Comment ce bel oiseau de plus de deux cents tonnes

    Transportant, à son bord, près de trois cents personnes

    N’a su vaincre, orphelin, la fureur océane ?

    Qui donc peut encor croire aux promesses gasconnes,

    Ces espoirs farfelus, parfums de belladones ?

    Quand la science vaine, acceptant ses arcanes,

    Prendra-t-elle pitié de nous, pauvres profanes ?

    Par la technologie, on retrouve une grive :

    Elle porte une bague… échouant sur la rive !

    Impuissante, sans fond, la colère s’élève…

    Les « Bermudes » ont perdu toute prérogative !

    Las ! rien n’apaisera l’affliction si vive…

    La grandeur de l’humain ? Ne serait-ce qu’un rêve ?

     

                                            Mireille TURELLO-VILBONNET

     

                *Le treizain est l’une des rares formes classiques

                 qui s’écrive uniquement en rimes féminines

                 Schéma : ABABCCCDEEED sur DEUX RIMES

     

               ** Chanson de Mort Shuman


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :