• ADIEU À L'HIVER

     

      

    ADIEU A L'HIVER (quatre-quatre rondelé)

      

     

     L'oreille tendez vers l'arrière-garde 
    De l'hiver fin prêt à déménager ;
     Son bagage plie, hormis qui traînarde
    Derrière un buron qu'aère un berger !  
    Les chênes vivants, sève en sauvegarde
     Se réveilleront sans rien exiger ;
     Vivaces leurs fûts, du gel hors danger ;
    L
    'oreille tendez vers l'arrière-garde !
    Chante le printemps, ce chevau-léger :
    Repars d'où tu viens, squelettique barde !
     Du  soleil tu fuis la claire hallebarde.
    L'hiver est fin prêt à déménager ! 
    Souffle son autan à voix goguenarde !
    Les doigts de l'aurore au loin vont changer ;
    Faites des petits, oiseaux, pour siéger :
    Son bagage plie, hormis qui traînarde ! 
    Le voilà parti pour un passager
    Retour vers le nord en vieille guimbarde.
    Le grand chien joyeux en jouant chambarde
    L'humide buron qu'aère un berger !

      

    Germaine Cartro le 10/12/13

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :