• ABSENCE

     

    (En une imitation respectueuse et inspirée d’un poème de René Guy Cadou) 

     

                                Absence 

     

    Moteurs détruits par ton offense 

    Charniers d’orgueil de la raison ! 

    Acceptant le cruel rebond 

    De ton ultime inconséquence, 

    Se dérouter dans la liaison ! 

     

    La vaine trace de ta peine, 

    Au couchant des soleils rasés, 

    Hantait chambre, chevet, papiers 

    Et de lourds sachets de verveine 

    Jetés sur l’innocent guêpier. 

     

    Autant s’offrir l’écume rousse, 

    Du souvenir, de tes joyaux, 

    L’envie s’ouvre aux deuils capitaux, 

    Mais je tiens à toi perte douce 

    Cicatrice au fil du couteau.  

     

                                            Guy Reydellet   25/10/2006 

                                            Texte offert à Hélène Cadou 

     


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :