• À L'AMI GEORGES

     

    A l'ami Georges

     

    Nous entraînant toujours loin de l'humeur chagrine

     

    Pour provoquer en nous la saine hilarité,

    Ton humour bon enfant si joyeux tambourine

    A tout esprit ombreux bien mieux que l'aspirine

    Et nous offre la paix et la sérénité,

    Trônant au sein du groupe en maître incontesté

    Car ta plume séduit sans être tartarine,

     

    Nous entraînant toujours loin de l'humeur chagrine.

     

    Tu gardes l'air badin mais sans frivolité.

    De bon gré maîtrisant la nouvelle doctrine,

    Que ce soit règle absconse, antique et vipérine

    Ou bien vers franc-tireur de la modernité,

    Tu mets, dans tout poème, un petit air futé.

    Dans ton heureux calame au parfum mandarine

    Nous percevons l'écho d'une folle clarine,

    Oui ! Ton charme subtil fait l'unanimité.

     

    Mireille TURELLO-VILBONNET

      

     


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :