• 2ème PRIX NÉO-CLASSIQUE

      

      

    VAGABONDAGE ARITHMETIQUE

      

      

    Alors que le poète explore le sublime

    Du verbe souverain à l’unique saveur,  

    Le calcul est présent pour plaider en faveur

    Des nombres décimaux arrondis au millime.

     

    Devant l’austérité du quotient euclidien,

    Je choisis la virgule et son petit cortège ;

    Face à l’imprécision que la rondeur protège,

    Le décompte infini charme le quotidien.

     

    Mais l’embellissement n’est pas dans la coutume,

    De la science algébrique et des droits essentiels ;

    Petits êtres chassés des actes officiels,

    Les restes de fraction s’enfuient, sans amertume.

     

    Je rêve, quelquefois, d’un absolu trésor :

    Ô magique profil, figure arithmétique,

    Façonné dans la pierre ou sous la plume antique,

    Célèbre pentagone : éclatant nombre d’or !

      

     

     

    Aline MUSCIANISI

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :