• 21 JUILLET À SORÈZE

     

     

     

     

     

    À LA UNE

     

     

    Malgré la chaleur, les distances, les vacances, les petits ou grands maux, ce fut un bel après-midi. L'atelier Art Poésie de Roselyne Morandi, fort heureusement (pour la saison) hors des atteintes du soleil, se trouva juste assez grand pour contenir poètes, musiciens et amateurs de belles choses - y compris les tableaux qui renouvellent chaque fois le charme du décor.

      (Comme d'habitude, cliquez sur les photos pour les agrandir.)

     21 JUILLET À SORÈZE

     

    Roselyne Morandi accueille ses hôtes avec un sourire qui en dit long sur le plaisir qu'elle se propose de partager avec les assistants.

     

    21 JUILLET À SORÈZE 21 JUILLET À SORÈZE 21 JUILLET À SORÈZE

       Vues du public, où l'on peut reconnaître quelques habitués.

     

    21 JUILLET À SORÈZE 21 JUILLET À SORÈZE 21 JUILLET À SORÈZE
     Prélude musical, offert par C. Dieudonné-Fichet et R. Roudet. M. Turello-Vilbonnet ouvre le feu des lectures...  ... pendant que se prépare le prochain intermède au violon. 
    21 JUILLET À SORÈZE 21 JUILLET À SORÈZE 21 JUILLET À SORÈZE

    Les poèmes d'Aline Muscianisi font avec l'humour alterner l'émotion: ainsi quand elle célèbre la Pologne "immortelle" en l'honneur d'amies présentes dans le public.

    Émotion également perceptible, lorsque Roselyne Morandi et Chantal Dieudonné-Fichet proposent un poème et une musique d'Edmond et de Paul Adam,  père et oncle d'une assistante (le second tombé en 1918 au Chemin des Dames).

    Succession de poèmes et de morceaux choisis en harmonie avec eux, le récital culmine avec la lecture à deux voix de deux sonnets à quatre mains, œuvres conjointes des deux poètes invités. (Pour trouver la définition de ce jeu poétique, tapez "sonnet à quatre mains" dans RECHERCHE.)

     

    21 JUILLET À SORÈZE 21 JUILLET À SORÈZE 21 JUILLET À SORÈZE
     R. Morandi a choisi l'un de ses propres poèmes pour annoncer la conclusion musicale...  ... qui se déroule dans la joie de jouer et d'être apprécié(es). 
    21 JUILLET À SORÈZE 21 JUILLET À SORÈZE 21 JUILLET À SORÈZE
    Après le récital, vient le temps de la détente et des échanges:  moment des colloques singuliers.
    21 JUILLET À SORÈZE 21 JUILLET À SORÈZE 21 JUILLET À SORÈZE
    Instants de pose: Aline et les amies venues l'entendre. L'élève et son professeur ès finesses prosodiques.

    Un trio de choc (?).

     

    21 JUILLET À SORÈZE 21 JUILLET À SORÈZE 21 JUILLET À SORÈZE

     Et c'est aussi l'occasion de trinquer (eaux et jus de fruits!). 

     

       

     Photos R. Morandi et F. Bories

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :