•  

    Remise des prix du concours Philémon / SPAF MP 2018

     

    Après un repas agréablement partagé par les organisateurs, le jury et quelques lauréats, direction une salle de la Maison de la Citoyenneté, mise à disposition par la mairie de Toulouse, que vient y représenter M. Grass, adjoint à la Culture.

    REMISE DES PRIX 2018

    Le public est déjà sagement installé.

     

    REMISE DES PRIX

    M. Grass, les organisateurs et le jury ont pris place.

    (De gauche à droite G. Muller, M. Grass, M. Saint-Blancat pour Philémon, R. Maggiore pour la SPAF, et les membres du jury.)

    REMISE DES PRIX

    La médaille offerte par la ville de Toulouse, avers...

    REMISE DES PRIX

    ...et revers.

    REMISE DES PRIX

    R. Maggiore présente le recueil annuel de la délégation Midi-Pyrénées de la SPAF avant de l'offrir à M. Grass. 

    REMISE DES PRIX 2018

     

    REMISE DES PRIX

    Claudine Guichenay, primée en poésie classique, reçoit son prix des mains d'O. Gardel-Dubois. 

    REMISE DES PRIX 2018

    REMISE DES PRIX

     

    Alice Hugo, également primée en poésie classique, remercie organisateurs et membres du jury. 

    REMISE DES PRIX

    En poésie néo-classique, Sylvie Raymond (qui fut Grand Prix l'an dernier) se voit décerner le sien par M. Saint-Blancat. 

    REMISE DES PRIX

    En poésie libérée, A. Muscianisi remet sa récompense à Juliette Douillet, venue du Mans.

     

    REMISE DES PRIX

    Enfin Suzanne Prat-Audemar donne quelques aperçus de sa nouvelle.

     

    REMISE DES PRIX 2018

    Dernier coup de projecteur avant l'organisation du prochain concours.

     

    Photos aimablement communiquées par Sébastien Pouchard.

     

     


    votre commentaire
  •  

    * Petit journal du Tarn-et-Garonne, 30 juin au 2 juillet 2018

    UN BON BILAN

     

    * Petit journal du Gers, 29 juin au 5 juillet 2018

    UN BON BILAN

     


    votre commentaire
  •  

    Ce 10 juin 2018, Gérard Pinson avait accepté de quitter le Gers pour le Tarn, et d'animer le Dimanche en poésie qui se déroule chaque mois dans l'atelier de Roselyne Morandi.

    SORÈZE 10 JUIN

     

    Il fallut presque pousser les murs pour faire place à tous les amateurs de poésie, alors même que d'autres activités sollicitaient les visiteurs de Sorèze.

     

    SORÈZE 10 JUIN

    Réjouissons-nous d'abord de nous retrouver...

     

    SORÈZE 10 JUIN

    ...et accueillons l'invité du jour.

    SORÈZE 10 JUIN

     

    SORÈZE 10 JUIN

    SORÈZE 10 JUIN

    À lui la parole et le geste, devant un auditoire tout disposé à se laisser séduire et convaincre.

     

    SORÈZE 10 JUIN

    Un intermède musical, où la violoncelliste s'avère aussi pianiste capable d'improviser.

     

     

    SORÈZE 10 JUIN

    Comme toujours, des auditeurs disposés à se faire lecteurs - ici de l'invité...

     

    SORÈZE 10 JUIN

    ...et ici d'une récente trouvaille (un poète toulousain oublié, du début du XXème siècle).

     

    SORÈZE 10 JUIN

    Une Américaine à Sorèze, poète dans sa langue, que Roselyne se fait un plaisir de traduire.

    SORÈZE 10 JUIN

    Une habituée, qui nous fait partager le souvenir ébloui qu'elle a gardé du site de Machu Picchu.

    SORÈZE 10 JUIN

    Une autre habituée, toujours sensible au malheur d'autrui.

    SORÈZE 10 JUIN

    Une choriste, qui sait aussi lire.

     

    SORÈZE 10 JUIN

    Goûter en musique, quoi de plus agréable?

     

    Et non seulement goûter, mais partager ensuite le repas à l'auberge espagnole, l'atelier de Roselyne se prêtant à toutes sortes de transformations!

    D'autres rendez-vous nous attendent; ceux qui souhaitent y participer sont invités à s'inscrire au plus tôt, selon les indications données à la une de ce blog.

       

                                                               Photos R. Morandi

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    LA VIE


    Dans un lit l'on s'endort, l'on s'éveille au berceau...
    C'est ce que nous disait, notre Hugo, ce prophète ;
    Comme lui je le crois, car loin d' être une fête,
    La vie au cours du temps, devenant un fardeau,

    Si nous n'avons failli, ne pensant qu'à nous- mêmes
    - La solitude arrive avec beaucoup de maux, -
    Il nous faut l'assumer, et pour nos animaux,
    Avoir bien du courage et c'est là le problème...

    Résister nous devons  pour ne point les laisser
    Aux soins d' indifférents, pour ne pas les blesser,
    Car ils sont tout amour, et quand je les regarde

    Et que je vois partout pulluler les méchants,
    Je vois abandonnés dans la clarté blafarde,
    Mes petites bêtes et leurs yeux si touchants....

    Germaine Cartro


     


    1 commentaire
  •  

    * Petit journal du Tarn-et-Garonne, 9 au 11 juin 2018

    ECHOS DU 26 MAI

     

    * Dépêche du Midi, édition du Tarn-et-Garonne, 30 mai 2018

    ECHOS DU 26 MAI



    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires