•  

    Le Petit Journal du Tarn-et-Garonne, 14-16 octobre 2017

    RIMES D'AUTOMNE

     

    * La Dépêche du Midiédition du Tarn-et-Garonne, 12 octobre 2017

    RIMES D'AUTOMNE

     

    Le Petit Journal du Tarn-et-Garonne, 7-9 octobre 2017

    RIMES D'AUTOMNE SOUS PRESSE

     

    * La Dépêche du Midiédition du Tarn-et-Garonne, 6 octobre 2017

    RIMES D'AUTOMNE

     

    Le Petit Journal du Tarn-et-Garonne, 5 et 6 octobre 2017

    L'AUTOMNE EN POESIE SOUS PRESSE

     

    * Compte rendu du récital également disponible sur le site internet de la ville de Montech ici.

     


    votre commentaire
  •  

    RIMES D'AUTOMNE

    Le mardi 10 octobre, l'Ehpad Le Parc de Montech, en Tarn-et-Garonne, accueillait une nouvelle fois plusieurs auteurs de la Spaf Midi-Pyrénées, venus du département et de la région. Ils ont déclamé leurs créations littéraires évoquant la nature, les voyages ou encore les saisons, dont bien sûr l'automne, et le temps qui passe ; un récital organisé en partenariat avec l'association "Les amis du Parc", présidée par Daniel Bolhy, et le service animation de l'établissement.

    C'est ainsi que les résidents ont eu le plaisir d'écouter Jacqueline Escorihuela, Marilène Meckler, Monique Roussel et Richard Maggiore, délégué Spaf 82 ; toutes et tous enthousiasmant l'auditoire par la saveur de leurs textes mêlant émotion et parfois humour. Et des poèmes écrits spécialement pour cette occasion par les résidents ont aussi été lus par l'animateur Julien.

     

    UN AUTOMNE EN RIMES

    UN AUTOMNE EN RIMES 

     

    Cet après-midi poétique s'est terminé en toute convivialité au son du Se canto et par un goûter, dans l'attente de se retrouver une prochaine fois.

     

    UN AUTOMNE EN RIMES

     

    Photos : René Meckler ; compte rendu : Richard Maggiore


    votre commentaire
  •  

     

    Les licières d'Aubusson

    Leur travail, comme elles l'aiment !
    Autant que peintres, écrivains :
    Leurs gestes ne sont jamais vains,
    Dans l'harmonie ils les entraînent ;

    Mères et filles engendraient
    Sur leurs métiers, sourire aux lèvres,
    Malgré, parfois, la toux, la fièvre,
    L'art qui longtemps leur survivrait ;

    Humbles, soumises , patientes,
    Elles lissaient à petits points
    Des prodiges devenus biens,
    Patrimoine qui nous enchante... !

    Pour hier, aujourd'hui, demain,
    Ainsi que divinités sèment
    De pures splendeurs qui germent
    Et prennent forme entre leurs mains...

    Âmes des donjons, des palaces,
    Elles réchauffent les maisons
    Du lyrisme de leurs saisons,
    Dont les beautés oncques ne lassent.*..

    Germaine Cartro

    * oncques : jamais, vieux mot français...

     

     


    votre commentaire
  •  

    CHARLIE

    Charlie, mon tigre à dents de sabre
    A rapetissé ;
    Il s'est fait chat.
    Mi sauvage, mi familier,
    Il a gardé la tenue rousse
    Arborée en la savane,
    Des millénaires auparavant,
    Dont son cerveau reptilien
    Conserve d'antiques faims.  

    Allongé sur le siège en rotin
    Du jardin,
    Il rêve à la chatte du voisin...

    Quand je passe,
    Il ouvre sa gueule
    Armée de puissantes canines,
    Félines...
    Je le caresse.
    Il oscille entre griffer ou mordre...
    Puis, il me lèche la main
    De sa langue aussi râpeuse
    Qu'un grattoir...
    Il s'étire, s'alanguit...
    Il redevient un mâle :
    Attention au coup de griffes
    Qu'il décoche sans prévenir :
    Méfiante, je me retire...

    Germaine CARTRO


    votre commentaire