•  

    Où est la clef ?

     

    Bretagne mon amie

    Laisse-moi mettre mes lunettes de mer.

    Celles qui font voyager loin,

    Qui retirent le filtre des apparences

    Pour voir au-delà des transparences,

    Derrière le miroir

    Refaire à l’inverse

    Le chemin du réel

    A l’imaginaire inné

    Qui gît au creux des choses

    Et des êtres assemblés ;

    Redevenir parcelle infime d’éternité,

    Que jaillisse la clef

    Sous les flots camouflés.

    Elle ouvre sans ouvrir

    Elle ferme sans fermer.

    Mystère d’êtreté

    Au pays des merveilles

    De soi, juste elle est.

     

    (Poème extrait de Mon crayon voyage en mer)

     


    votre commentaire
  •   

    ÉCOLE EN POÉSIE

    Guy Reydellet, qui met son amour de la poésie au service de ses élèves, nous adresse le compte rendu qui suit:

    "École en Poésie 

    La fête de l’école Hugues Panassié, établissement montalbanais jouxtant la cuvette de Sapiac, a eu lieu vendredi 23 juin dans la cour de récréation. Les élèves de l’école primaire ont présenté un spectacle enthousiaste et rafraîchissant en plein épisode caniculaire.

    De la danse, des chants et des poèmes ont agrémenté ce moment convivial dont le thème était « les pays du monde ». Parents et enseignants purent croiser leurs regards complémentaires sur l’éducation en assistant à des chorégraphies dépaysantes dans cet été nouveau-né. Toute une année d’enseignements, résumée par la musique porteuse de l’art, défila en gestes, notes et rimes.

    Et justement, parmi les temps forts de cette édition 2017, la remise officielle d’un kakemono (bannière verticale) vint faire souffler un vent de poésie sur l’école de Sapiac. Philippe Guisset, président de l’O.C.C.E. (Office Central de la Coopération à l’Ecole) expliqua brièvement les objectifs du dispositif « Ecole en Poésie », en partenariat avec le Printemps des Poètes.

    « Mr Reydellet-Kwarten, poète-instituteur et passeur passionné de poésie, a inscrit l’école Hugues Panassié en signant une charte qui est un engagement à faire rayonner les langages poétiques à l’école et au-delà pour une durée de 3 ans, renouvelable évidemment. »

    Philippe Guisset termina son intervention en lisant un poème pour annoncer, déjà, le thème du prochain printemps des poètes de mars 2018. Il laissait ensuite la parole à Nathalie Fichel, directrice de l’école, pour des remerciements très personnels. « La Poésie est un bien précieux, comme l’eau. La Poésie coule naturellement en nous, comme l’eau. La Poésie transporte nos expressions au large du quotidien, comme l’eau. Laissons-la ruisseler à Sapiac entre rugby et jazz… »

    Le maître d’école à l’initiative de l’obtention du label « Ecole en Poésie » ajouta quelques mots pour signifier sa détermination à porter ce projet de manière collective. « L’école Hugues Panassié est la seule école labellisée du Tarn-et-Garonne mais je saurai trouver le chemin des convictions douces pour que parents et collègues « pohésitants » deviennent poétisants. Apprenons ainsi à accepter de vivre ensemble nos sensibilités pour qu’un langage commun fasse s’épanouir nos forces individuelles : vaste rêve ! Mais qui ne rêve pas, n’est pas poète… »

    Les applaudissements de l’assemblée festive furent l’encouragement à concrétiser les attentes de cette nouvelle école en Poésie."

     

    Quelques échos dans la presse :

    * La Dépêche du Midi, édition du Tarn-et-Garonne, 26 juillet 2017

    ÉCOLE EN POÉSIE

     


    votre commentaire
  •  

    "Chers amis auteurs et poètes,
     
    Dimanche 3 septembre aura lieu le 8ème salon du livre en ARDECHE, près du GERBIER DE JONC à la ferme du Bourlatier, organisé par le SMA 07660 LANARCE.
     
    Prière de s'inscrire avant le vendredi 28 juillet 2017.
     
    Pour tous renseignements, contacter DIMITRI BRUN
    Tél. : 04.66.69.77.99 ou 06.77.37.16.69
     
    Cordialement,
     
    Chantal PAYS, le PUY en VELAY"
     
     

    votre commentaire
  •  

    * La Dépêche du Midiédition du Tarn-et-Garonne, 5 juillet 2017

    REMISE DES PRIX 2017

     

    * Le Petit Journal du Tarn-et-Garonne, 1er-3 juillet 2017

    NOS PRIX DANS LA PRESSE


    votre commentaire
  • J'AI PEUR DU BONHEUR

     

     

     

    Le seul bonheur que j'eus me l'apporta grand-mère ;

    Venait dans ses récits - pas encor ceux d'Homère,

    Un prince aux cheveux bruns comme j'aime, bouclés,

     

    Délivrant sa princesse en plusieurs tours de clés :

     

    Tout à coup l'existence affleurait, moins amère ;

     

     

    S'écoulèrent les jours, mais que de démêlés !

     

    Heureusement dehors m'attendait la nature

    Aux suaves parfums de cheveux déroulés

     

    Alors que m'importaient les maux d'ère future !

     

    "Mais il fallut quitter les genêts et les monts"*

    Avant que de partir pour une autre aventure

    Où m'attendaient la vie et ses horreurs sans nom,

     

    Sans me dire un seul mot d'un monde mercenaire,

    Douce, patiente contenant mes démons :

     

    Si mon Prince s'en vint, me l'envoya Grand'mère...

     


    Germaine CARTRO

     

    * vers d'une poésie apprise enfant

     

     

     

     

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires