• * La Dépêche du Midi, édition du Tarn-et-Garonne, 12 mars 2015:

     

    LA PRESSE EN MARS

     

    * La Dépêche du Midi, Tarn-et-Garonne, 17 mars 2015:

     

    LA PRESSE EN MARS

     

    * La Dépêche du Midi, édition du Tarn, 20 mars 2015:

    Lectures communes et Printemps des poètes ce week-end

    Fêtes et festivals - Sorèze (81)

    Du 21/03/2015 au 22/03/2015
    Le groupe lors des Lectures communes de 2014, avec le récital de la Société des poètes et artistes de France au clocher Saint-Martin.

    Le groupe lors des Lectures communes de 2014, avec le récital de la Société des poètes et artistes de France au clocher Saint-Martin.

    Dans le cadre de la Semaine de la langue française et de la francophonie et le Printemps des poètes, la commune de Sorèze accueille, samedi 21 et dimanche 22 mars, plusieurs manifestations autour de la lecture et les mots. Les amateurs de poésie, de lecture pourront venir partager un moment de convivialité autour des mots. À l'initiative de l'Association des maires ruraux de France (AMRF), l'opération lectures communes mobilise des communes rurales partout en France, pour une manifestation originale qui offre aux citoyens un regard nouveau sur la ruralité. Au programme de ces journées, le thème abordé est «Au fil des mots, le livre, un voyage», tourné autour de la littérature jeunesse, patrimoine, roman et poésie : samedi 21, à 15 heures, rencontre avec les auteurs Elisabeth Valéry, Michel Gô, Rosie Guilhem et Roselyne Morandi. Dimanche 22, à 15 h 30, «L'Insurrection poétique», récital sur le thème du Printemps des poètes 2015, et «Autres Voix», par la Société des poètes et artistes de France Midi-Pyrénées. Parce que la culture n'est pas l'exclusivité des grandes villes, Sorèze invite ses habitants à venir partager ces moments de lecture et de rencontre, qui se dérouleront dans la Verrière de la mairie (accès par le jardin public). Entrée libre et gratuite. Renseignements au 06 13 31 90 50

     http://www.ladepeche.fr/article/2015/03/20/2070564-lectures-communes-et-printemps-des-poetes-ce-week-end.html

     

    * La Dépêche du Midi, Tarn-et-Garonne, 20 mars 2015:

     

    LA PRESSE EN MARS

     

    * La Dépêche du Midi, Tarn-et-Garonne, 25 mars 2015:

     

    LA PRESSE EN MARS

     

    *Petit Journal du Tarn-et-Garonne, 5 et 6 mars 2015:

    LA PRESSE EN MARS

     

    * Petit Journal du Tarn-et-Garonne, 12 et 13 mars 2015:

     

    LA PRESSE EN MARS

     

    * Petit Journal du Tarn-et-Garonne, 17 et 18 mars 2015:

     

    LA PRESSE EN MARS

     

    * Petit Journal du Tarn-et-Garonne, 19 et 20 mars 2015:

     

    LA PRESSE EN MARS

     

    * Petit Journal du Tarn-et-Garonne, 28 et 29 mars 2015:

     

    LA PRESSE EN MARS

     

    * Petit Journal du Tarn-et-Garonne, 31 mars 2015:

    Des Tours : un album qui vaut le détour !

    Concert - Venez découvrir le nouvel album de Jimi et Arnaud ce vendredi 3 avril au V.O.

    Le Petit Journal | Tarn-et-Garonne | Générale | A ne manquer ce vendredi, le concert de Jimi et Arnaud qui présenteront en exclusivité leur nouvel album Des Tours. A 21 heures.
    (A ne manquer ce vendredi, le concert de Jimi et Arnaud qui présenteront en exclusivité leur nouvel album Des Tours. A 21 heures. )

    Il était très attendu depuis 6 ans. Le troisième album du duo tarn-et-garonnais Jimi et Arnaud sortira dans les bacs le 3 avril. Pour l'occasion, un concert exceptionnel aura lieu à l’espace V.O. à Montauban pour découvrir ces 11 nouveaux titres. "Des tours" est un album ciselé, aux mélodies accrocheuses et aux textes particulièrement soignés, tantôt mélancoliques ("Aux temps plus que parfaits", magnifique duo avec la chanteuse Lizz Plum), tantôt joyeux (Sept nains à toi tout seul") ; « Il nous a demandé près de quatre ans de travail, presque quotidien", indique Jean-Marc Bouysset, alias Jimi,, Auto-produit de A à Z, dans le propre studio que Jimi s'est confectionné chez lui, l'album « Des tours » n’en reste pas moins de la belle ouvrage, taillée dans les plus belles sonorités du folk-rock des années 70, sans les fioritures techniques d'aujourd'hui, mais avec une farouche modernité dans l'esprit.
    Une solide histoire d'amitié
    Pourtant, pour Jimi, la musique, « ma seule passion », aurait pu s’arrêter à la fin des années 90 . Ex membre de Mana et des Waïkiki Boys, deux groupes phares de la scène rock régionale, il est subitement atteint de terribles acouphènes. Un traumatisme pour n’importe quel guitariste... Il stoppe alors toute activité, ne pouvant plus supporter d’entendre un son, de suivre une ligne de basse…. Il lui faudra des mois, des années pour se reconstruire. Et c’est l’amitié lié avec le batteur des Waïkikis qui le poussera à remonter sur scène, avec une formation acoustique guitare/percu, qui lui permet de surmonter son handicap, "J'ai encore des séquelles, je ne peux entendre les sons graves. aussi Arnaud est un peu mon oreille !". Mais lui, le guitariste de l’ombre, se trouve obliger de se mettre en avant : « On ne pouvait pas faire appel à un quelqu’un d’autre, on ne savait pas si notre formation allait être viable." Aussi il se fait violence et démarre une carrière de chanteur. "Je sais que je n'ai qu'un filet de voix, mais des artistes comme Jacques Higelin ou Thiéfaine ont su véhiculer ainsi beaucoup d'émotions", Et lui, le compositeur de musique, se met aussi à écrire les textes et se découvre une sensibilité proche d'un William Sheller ou d'un Renan Luce.
    Dix ans après...
    Deux albums paraissent ainsi, et de multiples concerts dont la première partie des Ten Years After, en 2011 à Montauban. Leo Lyons, bassiste de ce groupe mythique, lui fait alors un des plus beaux compliments :"Il m'a dit "good job, good leads, congratulations !..." Avec ce troisième albu Jimi et Arnaud ont encore fait du bon travail !

     

    * La Montagne (Issoire), 31 mars 2015:

     

    LA PRESSE EN MARS


    votre commentaire
  •  

    Le dimanche 22 mars, sous la lumineuse  verrière de la mairie de Sorèze (81), Roselyne Morandi, déléguée du Tarn, accueillait les poètes venus de la région toulousaine pour une rencontre dans le cadre du Printemps des Poètes 2015, sur le thème de « l’insurrection poétique ».

     

    C'ÉTAIT À SORÈZE!

    Un décor qui semblait fait exprès pour la poésie. 

     C'ÉTAIT À SORÈZE!

    Un public dans lequel tous les âges étaient représentés.

     

    C'ÉTAIT À SORÈZE!

    Un sourire pour le photographe, s.v.p.

     

    C'ÉTAIT À SORÈZE!

    Quel est le programme? 

     

    C'ÉTAIT À SORÈZE!

    Révision générale avant d'entrer en scène... 

     

    Les auteurs ont été conviés à dire leurs textes évoquant ce thème devant un auditoire attentif et séduit par tant d’éloquence. L’on a pu ainsi entendre Marie-José Bertaux, Muriel Roiné, Michèle Griscelli, Dominique Kirchner, Zélie Ranquet, Jacqueline Tournier, R. Morandi, Guy Reydellet et son « alter ego » Gaston Binvéria et Richard Maggiore, le coordinateur régional de la S.P.A.F., qui n’a pas manqué d’évoquer par ailleurs le 55e anniversaire de l’association célébré cette année.

     

    C'ÉTAIT À SORÈZE!

     

    C'ÉTAIT À SORÈZE!C'ÉTAIT À SORÈZE!C'ÉTAIT À SORÈZE!

    Chaque poète avait eu soin, comme on le voit, de se munir de l'indispensable recueil 2015...

    sauf, bien entendu, ceux pour qui l'originalité est une seconde nature (pardon Guy et Gaston!):    

    C'ÉTAIT À SORÈZE!

     

     

             C'ÉTAIT À SORÈZE!                          

     

    Des textes, sur ce même thème, de Jeanny Arnaud-Medici, Marilène Meckler, Anne-Marie Vergnes et Georges Lafon ont aussi été lus par Baptiste Martin, jeune acteur, et R. Maggiore.

     

     

    C'ÉTAIT À SORÈZE!

     

    C'ÉTAIT À SORÈZE!

    Baptiste, qui participe à un atelier théâtre, a prêté sa voix aux poètes qui n'avaient pu venir.

     

    C'ÉTAIT À SORÈZE!

    Et Zélie, par ailleurs lauréate du dernier concours régional, a proposé de nouveaux poèmes.

    D’autres arts étaient également de la partie, ainsi le public a pu entendre de la musique et découvrir les peintures de R. Morandi, qui présentait à cette occasion le recueil 2015 de la S.P.A.F Midi-Pyrénées, et qui n’a pas manqué de remercier la municipalité pour son accueil.

    En seconde partie de récital, une scène ouverte a permis d’entendre d’autres auteurs venus célébrer les mots, Monique Roussel et Pierre Gabarra. 

     

    C'ÉTAIT À SORÈZE!    C'ÉTAIT À SORÈZE!

     

    C'ÉTAIT À SORÈZE!

    Cathy, l'illustratrice tarnaise du recueil de J. Escorihuela, était également présente

     

    C'ÉTAIT À SORÈZE!

    Le récital terminé, place aux dédicaces et aux échanges entre public et auteurs, échanges auxquels participait Madame Nelly Ramière, élue municipale:

     

    C'ÉTAIT À SORÈZE!

     

    C'ÉTAIT À SORÈZE!

    Les auteurs devant les tableaux de Roselyne Morandi...

    et le goûter également préparé par elle: merci Roselyne!

    C'ÉTAIT À SORÈZE!

     

    Photos de R. Morandi,  R. Maggiore et de Messieurs Griscelli et Roussel.


    votre commentaire
  •  

    17e Printemps des Poètes :

    Le bon goût des mots

     

    Mardi 17 mars, l’Ehpad/Maison de retraite de Montech (82) accueillait les auteurs de la S.P.A.F. Midi-Pyrénées, en partenariat avec l’association « Les Amis du Parc ».

    C’est ainsi que les résidents ont pu écouter Marilène Meckler, Martine Gava-Massias, Georgette Simon, Monique Roussel, les Montéchois Arlette Tissinié et Paul Arimondi, et Richard Maggiore, qui ont évoqué la nature ou encore l’arrivée prochaine du printemps. Mais l’on a pu aussi entendre les poèmes de plusieurs résidents qui ont su émouvoir l’auditoire. Et la musique était également au rendez-vous puisque l’accordéoniste Daniel Simon est venu interpréter plusieurs morceaux pour le plaisir de tous. Cet après-midi poético-musical qui a enchanté autant le public que les organisateurs et intervenants s’est terminé par un goûter, dans l’attente de se retrouver un jour prochain pour à nouveau savourer paroles et musique.

     

    C'ÉTAIT À MONTECH!

    Après les présentations, faites par Daniel Bolhy, président des Amis du Parc et Richard Maggiore, coordinateur Midi-Pyrénées...

     

    C'ÉTAIT À MONTECH!

    ...les lectures se succèdent avec, comme ici, des textes écrits par les résidents eux-mêmes.

     

    C'ÉTAIT À MONTECH!

    La musique est aussi au rendez-vous pour le plaisir de tous.

     

    C'ÉTAIT À MONTECH!

    Merci aux auteurs et artistes !

     

    C'ÉTAIT À MONTECH!

    Pour clôturer le tout, un goûter bien mérité et propice aux échanges.

     

    Texte: Richard Maggiore. Photos: René Meckler et Richard Maggiore.


    votre commentaire
  •  

    Notre recueil collectif sur le thème du Printemps des Poètes, "l'insurrection poétique", est paru. Préfacé par Richard Maggiore, nouveau coordinateur de notre délégation, il comporte, en plus des poèmes sur le thème de l'année, un choix des textes primés lors des concours et un florilège des auteurs de Midi-Pyrénées.

     

    NOS RECUEILS

    On peut se le procurer, au prix de 8 euros, lors des récitals ou bien en s'adressant à Richard Maggiore.

     


    votre commentaire
  •  

    SOUFFLES

    La revue de poésie Souffles lance un appel à textes.

    SON HISTORIQUE

    Créée à Montpellier en 1942, la revue Souffles, est I’une des plus anciennes revues françaises de poésie et la plus ancienne du Languedoc. Au fil des années, de ses renouveaux successifs nourris des voix vives qui s’y expriment, elle constitue l’un des patrimoines de la Méditerranée.

    Ses fondateurs, le poète Robert Marty (président jusqu’en 1986) et le poète et peintre Paul Bouges, en créant cette revue sous I’Occupation et en I’éditant à ses débuts au moyen d’une presse familiale, ont voulu que prévale la liberté poétique d’une parole insoumise, en des époques de censure.

    La revue Souffles a compté et compte parmi ses collaborateurs des poètes, hommes de lettres, critiques ou philosophes de renom tels que Frédéric Jacques Temple (qui en fut rédacteur en chef), Blaise Cendrars, Yves Bonnefoy, Christian Bobin, Tzvétan Todorov, Vénus Khoury- Ghata, Jean Joubert, Alain Rey, Michel Deguy, André Comte-Sponville, Pierre Oster, James Sacré, Jean-Luc Parant, Michel Butor, Salah Stétié… Les publications de la revue sont complétées par I’édition de numéros spéciaux de la collection Les Ecrivains Méditerranéens consacrés à des artistes de talent (mis à I’honneur au cours de manifestations organisées par I’association ou à I’occasion des prix littéraires décernés chaque année par I’équipe de la revue Souffles).

    Fenêtre sur les Méditerranées, la revue Souffles est un espace poétique qui favorise les échanges entre les poètes du monde, d’ici ou d’ailleurs. Elle constitue aussi un espace éditorial favorisant le dialogue des arts auquel ont contribué des artistes de renom tels que Christian Lacroix ou Catherine Frot.

    Un esprit d’ouverture autant qu’un souci d’originalité et de qualité caractérisent les éditions Souffles. Sa ligne éditoriale éclectique dans ses choix, s’adresse à tous les amis des lettres qui, poètes ou prosateurs, ont la poésie à coeur.
    Depuis plusieurs années, en guise d’allégorie du poéte inspiré, un ange musicien a été choisi pour orner les éditions Souffles.

    L'APPEL À TEXTES

    Bonjour,
     
    Il ne vous reste plus qu'un mois pour nous faire parvenir vos textes si vous ne l'avez déjà fait sur le thème du PAYSAGE.
     
    Attention : si vous souhaitez que vos textes soient pris en considération, il est indispensable de respectez les consignes ci-après.
     

    DATE LIMITE D’ENVOI DES TEXTES : 10 AVRIL 2015
     
    Bien cordialement
    Pour le Président
    Le secrétariat administratif
    Joëlle Colomar

     

    PAYS, PAYSAGE, TROMPE-L’OEIL : une invitation au voyage

     

    Au gré des paysages, se dessine le « païs », celui de la langue d’Oc qui, de Perpignan jusqu’au Rhône façonne une conscience méditerranéenne une et multiple. A l’heure de la globalisation, de ce Languedoc-Roussillon appelé à disparaître dans sa délimitation territoriale comme dans sa dénomination propre, nous vous invitons à explorer librement (en prose poétique ou en poésie) la riche palette de ces pays méridionaux qui s’offrent aux sens, pour célébrer un retour du paysage. Au gré de sa quête extérieure, l’âme pourra donner libre cours à toutes sortes d’explorations intérieures du paysage, qu’il fût d’ici ou d’ailleurs, du Languedoc ou pas, réel ou fictif, et donner ainsi toute une profondeur de champ à la quête. Vous invitant à prendre la clé des champs pour y composer tous les pays ou paysages de l’imaginaire, cette invitation au voyage pourra aussi prendre « la clé limpide des villes » comme l’écrit si bien notre ami le poète Gaston Marty. Que le paysage soit aussi urbain et que le verbe poétique aiguise sa voix à la lame tranchante des villes ! Et que l’oeil du poète explore la magie de toute sorte de trompe-l’oeil s’offrant à lui, pour ce numéro qui chantera Montpellier et ses trompe-l’oeil. Chers amis poètes, je vous invite donc, sur le thème « PAYS, PAYSAGE, TROMPE-L’OEIL », à nous envoyer vos textes en respectant les consignes d’envoi ci-jointes, afin de faciliter le travail de toute notre équipe de bénévoles passionnés oeuvrant à la qualité de nos publications.

    Date limite d'envoi:10 avril 2015

     

    IMPORTANT: CONSIGNES D’ENVOI DES TEXTES

    Les textes pour le prochain numéro de Souffles sont à nous faire parvenir :

    I – par envoi électronique :

       - En PIECE JOINTE à votre courriel, à l’adresse électronique : prochainnumero@revuesouffles.fr

        - Avec NOM, PRENOM, TITRE (en objet de votre mail).

        - FICHIER WORD (pas PDF), format A4, en pages recto uniquement.

        - En TIMES NEW ROMAN (police de caractère), taille 12.

    II – suivi d’un envoi postal : - en 3 EXEMPLAIRES PAPIER à l’adresse suivante :

    Revue Souffles 45, rue Léon Blum 34660 Cournonterral

    RAPPEL

    - Date limite d’envoi : le 10 avril 2015.

    - Tout envoi hors délai ne sera pas accepté.

    - Tout envoi ne respectant pas l’une de ces 5 CONSIGNES ne sera pas pris en compte.

     

     

     

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires