•  

    Au rythme tranquille d'un dimanche, rythme que la clémence du temps, l'attrait de la dictée (une tradition à Sorèze!) et celui du récital de poésie intensifieront l'après-midi, les visiteurs viennent flâner devant livres et tableaux. Parmi eux des amis de longue date de la SPAF et de sa revue, telle Mary Lugan venue en voisine depuis Lautrec.

      

          SALON DU LIVRE DE SORÈZE: ÉCHANGES ET RENCONTRES  SALON DU LIVRE DE SORÈZE: ÉCHANGES ET RENCONTRES

    Premiers pas un peu hésitants...

     

    SALON DU LIVRE DE SORÈZE: ÉCHANGES ET RENCONTRES

    ...puis la salle semble rétrécir!

      

    Des échanges s'engagent:

          SALON DU LIVRE DE SORÈZE: ÉCHANGES ET RENCONTRES   SALON DU LIVRE DE SORÈZE: ÉCHANGES ET RENCONTRES   SALON DU LIVRE DE SORÈZE: ÉCHANGES ET RENCONTRES 

    Laure Gardel-Dubois assure la communication de la SPAF, Richard Maggiore promeut Vent d'Autan..., et Roselyne Morandi - comme chacun de nous - ses propres œuvres, recueils et tableaux:

      

           SALON DU LIVRE DE SORÈZE: ÉCHANGES ET RENCONTRES     SALON DU LIVRE DE SORÈZE: ÉCHANGES ET RENCONTRES

      

    Flora et Michel Léon découvrent les poèmes illustrés d'E. et W. Marceau (qui n'ont pu venir), tandis qu'à l'arrière-plan Patrick Caujolle semble en grande conversation (photo de gauche), tout comme Danielle Barthès (photo de droite):

     

           SALON DU LIVRE DE SORÈZE: ÉCHANGES ET RENCONTRES    SALON DU LIVRE DE SORÈZE: ÉCHANGES ET RENCONTRES 

      

    Entre membres de la SPAF aussi, c'est une occasion de partages:  

         SALON DU LIVRE DE SORÈZE: ÉCHANGES ET RENCONTRES   SALON DU LIVRE DE SORÈZE: ÉCHANGES ET RENCONTRES partage de méditation (ou de perplexité?) pour Georges Lafon et Guy Reydellet, de poèmes pour Anne-Marie-Vergnes et Marie-José Bertaux.

      

    Vers la fin de la matinée, ce sont les responsables de la manifestation qui se rassemblent autour d'Anne-Marie Denis, présidente de l'ADACS et organisatrice du Salon, pour l'inauguration officielle et pour ouvrir le vin d'honneur (dont les charcuteries, le pain...et le vin! furent fort appréciés).

     

    SALON DU LIVRE DE SORÈZE: ÉCHANGES ET RENCONTRES

     

    Midi: les plus dévoués, délégué en tête, pique-niquent dans la salle d'exposition. Une joyeuse troupe gagne l'atelier de Roselyne Morandi. Chacun son sandwich! Puis on partage vin de Loire, chocolats, gâteau et café, en même temps que rires et conversation:

     

         SALON DU LIVRE DE SORÈZE: ÉCHANGES ET RENCONTRES        SALON DU LIVRE DE SORÈZE: ÉCHANGES ET RENCONTRES

         SALON DU LIVRE DE SORÈZE: ÉCHANGES ET RENCONTRES        SALON DU LIVRE DE SORÈZE: ÉCHANGES ET RENCONTRES

      

    (Photos: D. Barthès, Flora, O.Gardel-Dubois, R. Maggiore, R. Morandi)

      

     


    votre commentaire
  • Le Salon du Livre de Sorèze en est à sa 7ème édition. Si certains de ses membres ont déjà pu y figurer, la délégation Midi-Pyrénées de la SPAF y participe cette année en tant que telle pour la première fois.

    La plupart des auteurs invités se répartissent le long des vastes couloirs de l'Abbaye-École et dans le vestibule. C'est tout à côté de celui-ci que, grâce à l'ADACS (Association pour le Développement des Animations Culturelles de Sorèze), une salle est mise à notre disposition. Elle est superbe, spacieuse. Un rayon de soleil la traverse par moments. Roselyne Morandi a tout prévu, tout préparé: chevalets, tables, nappes, noms calligraphiés sur des écriteaux marquant la place de chacun...

    Quant aux artistes de Midi-Pyrénées, ils sont venus, ils sont - presque - tous là, les uns dès l'ouverture du Salon, d'autres un peu plus tard, réunis par le même amour des mots, des couleurs, de la musique, et par leur joie d'être ensemble!

      

     SALON DU LIVRE DE SORÈZE: L'EXPOSITION     SALON DU LIVRE DE SORÈZE: L'EXPOSITION

    Vues de la salle, parée des tableaux de Roselyne Morandi (photo de gauche) et de Flora (photo de droite).

      

     SALON DU LIVRE DE SORÈZE: L'EXPOSITION     SALON DU LIVRE DE SORÈZE: OUVERTURE

    Pendant que Laure Gardel-Dubois complète la signalétique de notre exposition, Olivier présente, avec nos recueils collectifs,  les revues nationale - Art et Poésie - et régionale - Vent d'Autan Poétique - de la SPAF. M. Albert MAMY, maire de Sorèze, est parmi les premiers à s'y intéresser. (Tableau de Lou Lafon à gauche, de Flora à droite.)

        

    SALON DU LIVRE DE SORÈZE: L'EXPOSITION    SALON DU LIVRE DE SORÈZE: L'EXPOSITION   SALON DU LIVRE DE SORÈZE: L'EXPOSITION 

    Le Tarn-et-Garonne a délégué Richard Maggiore et Jacqueline Escorihuela, chevilles ouvrières de Vent d'Autan..., ainsi que Marylène Meckler, grand prix de notre concours 2012, et le "poeintre" Guy Reydellet qui médite peut-être, derrière le rempart de ses œuvres, quelque formule de dédicace ou le jeu de mots qu'il offrira tout à l'heure au public du récital.

      

           SALON DU LIVRE DE SORÈZE: L'EXPOSITION    SALON DU LIVRE DE SORÈZE: OUVERTURE    SALON DU LIVRE DE SORÈZE: OUVERTURE 

    Danielle Barthès apporte un peu d'air marin de la côte basque en même temps que les albums qu'elle a elle-même réalisés, et Jeanny Arnaud-Medici, un souffle des Pyrénées ariégeoises; la présence d'Anne-Marie Vergnes se reconnaît aux recueils bleus (au centre de la photo de droite). Au fond, des tableaux de Flora.

      

    La Haute-Garonne renforce ses effectifs au fil des arrivées:

     SALON DU LIVRE DE SORÈZE: L'EXPOSITION   SALON DU LIVRE DE SORÈZE: L'EXPOSITION

    Dès le matin, Lou Lafon, peintre dont un tableau éclaire l'arrière-plan, et Georges Lafon, poète, encadrent Marie-José Bertaux devant son éventail-éventaire; un peu plus loin, Claudine Thibout-Pivert couronne de son sourire ses déjà nombreux ouvrages.

      

           SALON DU LIVRE DE SORÈZE: OUVERTURE

    La plus jeune des poètes, Anteïa Dalidet, tout en annonçant l'édition prochaine de son premier recueil, observe les rites du Salon. (À sa droite, les recueils d'Aline Muscianisi et de Mireille Turello-Vilbonnet).

    Puis l'on salue avec joie les arrivées de Chantal Crabère, Michèle Griscelli - et son mari -, accompagnés de Jeanne Enderlé, celle d'Annette Ruflet-Molinier avec son mari, celles de Patrick Caujolle, de Flora, d'Aline Muscianisi et Mireille Turello-Vilbonnet qui ont amené avec elles Marcelle Ségui.

       

       SALON DU LIVRE DE SORÈZE: OUVERTURE   SALON DU LIVRE DE SORÈZE: OUVERTURE   SALON DU LIVRE DE SORÈZE: OUVERTURE 

      Flora et Marcelle Ségui, entourées de tableaux de Flora.

     

    SALON DU LIVRE DE SORÈZE: OUVERTURE 

     Heureux d'être ensemble!

    (Devant: Guy Reydellet - Derrière, de gauche à droite: Éliane Léon, Michel Léon, Flora, Olivier Gardel-Dubois, Jacqueline Escorihuela, Laure Gardel-Dubois, Anne-Marie Vergnes, Roselyne Morandi, Richard Maggiore.)

     

     (Photos : R.Maggiore, J. Arnaud-Medici, Flora, D. Barthès, O. Gardel-Dubois, R. Morandi)

     

     

     Pour mémoire, et pour les nostalgiques:

    Télécharger « invitation inauguration salon du livre - sorez.pdf »

    Télécharger « programme - salon du livre 2012 soreze 25 nove.pdf »

    Télécharger « recital de la spaf salon du livre de soreze 25.pdf »


    votre commentaire
  •  

    La lune est pleine. Soit !

    Et cela fort souvent !

    La lune est ronde. Soit !

    Mais où sont ses enfants ?

        Voilà un vieux mystère qui vole mon sommeil :

      

    Que devient cette sphère à nulle autre pareille,

    Lorsque les grasses nuits nous l’offrent tantôt pleine,

    Et tantôt amaigrie ? Que devient cette reine ?

    De qui est-elle la mère, cette dame pendue ?

    Et qui donc est le père de ses enfants déchus ?

     

    Nous le savons, bien sûr, car, qui d’autre pourrait

    Au fin fond de l’azur, chaque mois l’engrosser,

    Si ce n’est le gros rond ! Celui qui, tous les jours,

    Pèse comme le plomb et se prend pour un four.

       

    Mais ne jugeons pas là, les goûts parfois douteux,

    De ceux qui placés là, se prennent pour des dieux.

      Demandons-nous, plutôt, où sont les fils célestes

    Sortis du ventre gros de celle qui la nuit reste. 

     

    Que tantôt elle avorte, je ne la blâme pas.

    Il faudrait qu’elle soit sotte, pour ne le faire pas.

    Car on peut supposer, qu’il n’y ait pas, là-haut,

    Pilule ou stérilet, si encore ces badauds,

    D’une espèce arriérée gouvernent dans les cieux,

    Comme ils aiment le crier dans des discours très pieux.

       

    Mais nous pouvons, quand même, simplement demander

    A cette lune blême où sont ses nouveau-nés :

       

    « Si jamais tu sais lire,

    Bel astre de mes rêves,

    Viens en songe me dire,

    Avant que je me lève,

     

    Où sont donc tes petits,

    Tes trésors, tes marmots.

    Dis-le moi, je t’en pris,

    Susurre-moi quelques mots.

     

    Car hier j’ai eu peur,

    J’ai cru le deviner,

    En voyant cet enfant,

     

    Les  yeux pleins de terreur,

    Au ciel lever le nez,

    Et me dire en pleurant :

     

    « Elle est là-haut, maman ? »  

     

     

    Anteïa  Dalidet

     


    1 commentaire
  •  

     

    25 novembre: Salon du livre de Sorèze

     

    SORÈZE: PREMIER APERÇU

     

    Non, non, il n'a pas plu à Sorèze! Ce fut une belle journée pour les livres, la poésie, l'amitié. Par les grandes baies de la belle salle où nous avaient installés les soins diligents de Roselyne Morandi, le soleil est même venu nous faire quelques clins d'œil:

           

        Les poètes et les peintres étaient venus en nombre:

     

     

    SORÈZE: PREMIER APERÇU

    • du Tarn, évidemment: Roselyne Morandi n'a eu que quelques dizaines de mètres à parcourir depuis son atelier,

      

    SORÈZE: PREMIER APERÇU

    • mais aussi de l'Ariège, 

     

    SORÈZE: PREMIER APERÇU

    • du Tarn-et-Garonne,

    SORÈZE: PREMIER APERÇU

    SORÈZE: PREMIER APERÇU

    • de la Haute-Garonne,

        

    • et même de Bretagne en la personne du vice-président de la SPAF, Michel Léon, ici en compagnie des autres V.I.P.  - Very Important Poètes (trad. R. Maggiore) : 

      

    SORÈZE: PREMIER APERÇU

     

    (De gauche à droite: Richard Maggiore, délégué pour le Tarn-et-Garonne, Roselyne Morandi, déléguée pour le Tarn, Olivier Gardel-Dubois, délégué régional Midi-Pyrénées, et Michel Léon, vice-président national en charge des délégations). 

     (Photos: J. Arnaud-Medici et R. Maggiore)

      

    Et le public aussi est venu:

       

    SORÈZE: PREMIER APERÇU

                        (Photo: Flora)

     

    (N.B.Cliquer sur les photos pour les agrandir.)


    votre commentaire
  •  

    Au sommet d'une montagne

    Le vide comme unique horizon

    Alors qu'un vent froid

    Caressait le poids de la lumière

    Nous nous sommes rencontrés

     

    Tu traînais dans ton domaine

    Tu dansais, arrogant et sublime

     

    Seul

    Tu faisais exister l'immensité du ciel

     

    Parfois

    Tu descendais m'offrir

    Le pur et l'éclatant de ton tablier blanc

     

    Comme une feuille morte immortelle

    Tu planais, lentement

     

    Puis, tu t'envolais

    Sauvage

    Libre

    Fier

     

    Petite tache noire

    Dans l'épaisseur du ciel

      Tu t'enfonçais doucement

      

      


    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires